Publicité

Belmondo vu par Jean Rochefort : "Être contemporain lui suffisait"

Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort le 07 janvier 1965 juste avant d'embarquer pour Hong-Kong.
Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort le 07 janvier 1965 juste avant d'embarquer pour Hong-Kong.
© AFP

2007. Dans l'émission de l'été 2007, "Volte face", Jean Rochefort s'entretenait avec Olivier Barrot pour évoquer son art de la comédie, son parcours et les rencontres qui l'ont façonné. Parmi celles-ci, il y eut Jean-Paul Belmondo.

Au Théâtre du Rond Point des Champs-Elysées, invité d'Oliver Barrot pour l'émission "Volte face", Jean Rochefort commence par évoquer sa génération qui fût une magnifique génération d'acteurs. "Notre génération sortait de la guerre, vivre était merveilleux. Inventer était merveilleux", se souvient-il avec force. Le socle commun de ce groupe de comédiens (entre autres Jean-Pierre Marielle, Bruno Cremer, Jean-Paul Belmondo) était avant tout "le plaisir dans l'art".

A partir d'une photo du Conservatoire, Jean Rochefort évoque la figure déjà mythique de Jean-Paul Belmondo, "bien sûr, c'était le leader" affirme-t-il.

Publicité

Le personnage de Belmondo était exceptionnel. A tout point de vue... par sa merveilleuse inculture. Il ne savait rien et il ne cherchait à apprendre rien... et il savait tout. Être contemporain lui suffisait. Non seulement il n'était pas contemporain, mais il était en avance sur notre époque, puisqu'en 1950 il avait l'air d'un soixante-huitard !

Jean Rochefort parle de Jean-Paul Belmondo dans "Volte face" du 25/08/2007 (extrait)

3 min

L'entretien de Jean Rochefort à écouter en intégrale :

Jean Rochefort dans "Volte face" du 25/08/2007 sur France Culture.

1h 01

  • "Volte face" 
  • Première diffusion le 25/08/2007
  • Producteur : Olivier Barrot
  • Réalisation : Brigitte Bouvier
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France