Publicité

Boulimie d’objets : pourquoi accumulons-nous tant d’objets ?

Par
Boulimie d’objets
Boulimie d’objets
© Getty - Chatdhanai Thippayawan / EyeEm

L’accumulation d’objets s’observe partout : chez soi, au bureau, dans les sacs à main, au supermarché, dans l’art... Que révèlent de tels comportements ? Est-ce une pathologie ou un fait de société ?

Le besoin d'objets est prégnant, quels que soient les multiples rôles de l'individu : consommateur, héritier, artiste, travailleur ou encore simple personne passionnée par les objets. Il faut s’intéresser autant au caractère compulsif de la boulimie d'objets de ceux qui gardent "tout", qu'au raisonnement logique du collectionneur. Analyser les enjeux sociaux, politiques, individuels ou encore économiques de l'accumulation d'objets dans nos sociétés. Analyse qui relève tout autant de la sociologie, de l'anthropologie, de la psychologie, de la philosophie que du marketing.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en mars 2015.

Publicité

Valérie Guillard, Maître de conférences en marketing à l'Université Paris-Dauphine, auteur de Boulimie d'objets : L'être et l'avoir dans nos sociétés.

À réécouter : La consommation, religion dégradée