Publicité

Box office de la culture : Kendrick Lamar, rappeur à part ?

Par
L'artiste et interprète Kendrick Lamar, ici aux BET Awards 2015 au Microsoft Theater, le 28 juin 2015 à Los Angeles.
L'artiste et interprète Kendrick Lamar, ici aux BET Awards 2015 au Microsoft Theater, le 28 juin 2015 à Los Angeles.
© Getty - Christopher Polk

Cette semaine au programme du box office de Soft Power : le nouvel album de Kendrick Lamar, "Guerre" de Louis-Ferdinand Céline, "Le Jeune Homme" d'Annie Ernaux, "Coupez !" de Michel Hazanavicius et la fin de l'exploitation de la licence FIFA par l'éditeur de jeux vidéo EA.

Bienvenue dans le Box Office, le rendez-vous hebdomadaire de l’émission Soft Power. On y épluche chaque semaine les tendances de la culture et les plus gros succès du moment. En partenariat avec l’institut d’études GfK pour les livres et les jeux vidéos et CBO Box Office pour le cinéma.

Un "Mirror" tout en poésie de Kendrick Lamar

On signale cette semaine la parution d’une intéressante biographie musicale de Kendrick Lamar signé par le critique musical français Nicolas Rogès aux éditions Le Mot et le reste. Né en 1987 à Compton, en Californie, Kendrick Lamar est l’un des rois du hip hop mais son influence fut d’abord sol et jazz. Son nouvel album aborde les grands thèmes conflictuels de l'imaginaire de l'artiste : l'identité, la spiritualité, la mortalité, la monogamie. Mais aucun titre n'a suscité autant de débats en ligne que "Auntie Diaries", dans lequel l’artiste explore l'évolution de sa relation avec sa parentèle transgenre. "Ma tante est un homme maintenant / Je pense que je suis assez vieux pour comprendre maintenant." Très fort, vraiment très fort.

Publicité

Le rappeur est plus politique, plus poétique que nombre de ses co-religionnaires (car le rap est une religion) et surtout il est moins « gangsta » que beaucoup : « respect » est son mantra, sa devise. Toutes choses qui lui ont valu un prix Pulitzer, une grande première pour le rap.
Après 5 ans de diète, Kendrick Lamar revient donc avec cet album Mr. Morale & the Big Steppers – qui nous tend un miroir...

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Deux monuments de la littérature en tête des ventes littéraires

En littérature, c’est sans surprise le roman inédit de Céline, Guerre, qui arrive - et de loin - en tête des ventes littéraires cette semaine. Un texte bref, haut en couleur, scandaleux à sa façon – et d’ailleurs lubrique. Ce bijou qui a la « perfection des générosités vulgaires » pour parler en poète daterait de 1934. C’est un premier jet, argotique et en rage, difficile à déchiffrer, contenant peu de ponctuation mais c’est, écrit Jérome Dupuis dans Le Monde, un véritable "miracle". Et une bonne affaire pour Gallimard qui en a mis 80 000 exemplaires en circulation dans les librairies et vient de faire un nouveau tirage. Les autres inédits de Céline, Londres et La Volonté du roi Krogold, paraitront à l’automne avant une édition intégrale de Casse-pipe en 2023.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Classement des ventes de la semaine, catégorie fictions littéraires.

Annie Ernaux arrive en tête des ventes « non fiction », selon notre partenaire GFK, pour ses mémoires intitulées Le Jeune homme, un très (très) court texte de 48 pages. Ernaux y raconte la relation avec un homme de trente ans plus jeune, une expérience qui l’a rajeuni et lui a permis de grandir quant à son écriture.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Classement des ventes de la semaine, catégorie essais et documents.

Michel Hazanavicius repasse au film de genre

Dans les salles, Dr. Strange in the multiverse madness reste le leader. Le film attire encore cette semaine 614 000 spectateurs ce qui lui permet de franchir la barre des 2 millions d’entrées cumulées en deuxième semaine. Le film a néanmoins déçu par sa longueur, sa complexité et devrait être loin du succès historique de Spider-Man, No Way Home en décembre dernier, qui avait réuni plus de 7 millions de Français grâce au multivers justement.
Autre sortie à remarquer, celle du nouveau film de Michel Hazanavicius, populaire pour ses deux OSS117. Cette fois-ci le film s’appelle Coupez !, et c’est une parodie des films de zombie, sauce française. Il a fait ce mercredi près de 23 000 entrées pour son premier jour de sortie, un score évidemment moins impressionnant que les productions plus mainstream du réalisateur(OSS17, Le Prince Oublié) mais un peu mieux que pour « Le Redoutable » qui revenait sur la Nouvelle Vague made in Jean-Luc Godard. A voir donc comment évolue ce sympathique film.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"The First Lady" : des retours mitigés sur la nouvelle série historico-politique de Showtime

Côté séries, on met pause sur la série The First Lady sur Showtime, consacrée donc à l’histoire des Premières dames américaines. Cette première création était peut-être un peu ambitieuse pour Aaron Cooley, même si on pouvait s'en douter avec un sujet tel que l’institution que représente celle de la place de la Première Dame américaine. 
Viola Davis en Michelle Obama, Michelle Pfeiffer en Betty Ford et Gillian Anderson en Eleanor Roosevelt constituent un casting solide, même si la presse anglophone n’a pas été subjuguée. Plus généralement la série a recueilli de nombreuses critique liées au traitement du sujet et à la qualité des dialogues, engendrant une interprétation perçue comme très superficielle. Toutefois pour en juger sérieusement, la critique française devrait en principe attendre sa sortie en France sur Canal+ d’ici la fin d’année .

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"Nintendo Switch Sports" toujours en tête, et la fin de la manne financière FIFA-EA Games

La franchise FIFA se porte bien – mais le ciel se couvre depuis l’annonce, qui bouleverse le secteur du jeu vidéo, de l’arrêt du contrat entre la FIFA et le studio « Electronic Arts » la semaine passée. Selon le New York Times, l’accord qui les liait jusque 2024 ne sera pas renouvelé, la fédération internationale ayant doublé les enchères. À cela s’ajoutait une réticence à renouveler le caractère exclusif de l’accord, la FIFA lorgnant sur d’autres partenariats jeu vidéo. La franchise a rapporté à l’éditeur Electronic Arts plus de 20 milliards d’euros depuis 1993 – mais la manne est sur le point de se tarir...Côté ventes de la semaine, Nintendo Switch Sports continue de plaire.

Classement des ventes de la semaine, catégorie jeux vidéo.

CE BOX OFFICE EST ISSU DE L'ÉMISSION "LE MONDE DE L'ÉDITION EN 2022" DU 22 MAI 2022.
LES RÉSEAUX SOCIAUX
| Suivez Soft Power sur les réseaux sociaux pour ne rater aucun podcast mais aussi voir les photos, les vidéos et la playlist de l'émission : Instagram | Twitter | Facebook | LinkedIn | Spotify L’ACTUALITÉ DE SOFT POWER | Pour mieux la comprendre, notre radiographie de la génération Z . Pour une nouvelle éthique de la musique en streaming, nos conseils pour se réapproprier sa musique . Pour tout comprendre à l’actualité du numérique, lisez notre Alphabet numérique et notre guide des 44 intellectuels pour penser le numérique. Et pour en savoir plus sur la pensée de l'écologie, nous avons créé notre bibliothèque idéale des penseurs de l'écologie. ••• Vous pouvez nous écrire pour nous faire part de vos réactions, vos commentaires, vos critiques. Soft Power, France Culture, 116 avenue du président Kennedy 75016 PARIS ou par email directement à l'adresse marcelo.velit@radiofrance.com