Publicité

Box Office : "Le Dernier jour du disco" de Juliette Armanet, "Boîte Noire" et "Les Promises"

Par
Depuis son premier album, Juliette Armanet avait enchaîné les scènes (ici au 'Festival Solidays' le 22 juin 2018, Paris, France) et les collaborations avant de revenir avec son nouvel EP.
Depuis son premier album, Juliette Armanet avait enchaîné les scènes (ici au 'Festival Solidays' le 22 juin 2018, Paris, France) et les collaborations avant de revenir avec son nouvel EP.
© Getty - Paul Charbit/Gamma-Rapho

Box-office. Au programme du box office cette semaine : le succès du livre "Les Promises" de Jean-Christophe Grangé, "Boîte Noire" de Yann Gozlan qui fait un beau début en salles, la saison 3 de Sex Education et "Le dernier jour du disco" de Juliette Armanet.

Bienvenue dans le Box Office, le rendez-vous hebdomadaire de l’émission Soft Power. On y épluche chaque semaine les tendances de la culture et les plus gros succès du moment. En partenariat avec l’institut d’études GfK pour les livres et les jeux vidéos et CBO Box Office pour le cinéma.

Chroniques sur un quinquennat « d’amateurs » ?

En ouverture de ce box-office, un point sur le quinquennat actuel par Jean-Michel Apathie. Sorti au début du mois chez Flammarion, Les Amateurs se classe cette semaine 16e du classement GFK des essais et documents. Son titre complet résume finalement bien le projet même si l’on aurait pu se passer de son sous-titre grandiloquent : Les amateurs : les coulisses d’un quinquennat : burn-out, démissions, trahisons, panique...Le voile se déchire sur le quinquennat, revient sur le quinquennat de ceux qui se revendiquaient précisément des amateurs - depuis  la formule d’Emmanuel Macron « Soyez fiers d’être des amateurs » lancée le 11 février 2020 - à l’opposé des professionnels, techniciens de l’appareil administratif et politique, qui ont beaucoup déçu et ne suscitaient plus la confiance. Retour sur le tandem Emmanuel Macron - Edouard Philippe, le premier dont le désir de casser, de bouger s'est souvent heurté au second, très révérencieux de l’appareil étatique. Aphatie revient également sur l’empreinte laissée (ou pas…) par Gérard Collomb place Beauvau, la manière de réagir de Nicolas Hulot face à plusieurs accusations accusations et consacre une partie de l’ouvrage à Eric Zemmour, le tout dressant une chronique du quinquennat toute en subjectivité (assumée) mais aussi en nuance.

Publicité
Couverture du livre « Les Amateurs – Les coulisses d’un quinquennat » de Jean-Michel Aphatie, sorti aux éditions Flammarion en septembre 2021.
Couverture du livre « Les Amateurs – Les coulisses d’un quinquennat » de Jean-Michel Aphatie, sorti aux éditions Flammarion en septembre 2021.

Plongée sanglante dans le IIIe Reich 

Côté fiction, on s’intéresse à un auteur qui prend des risques en s’essayant au polar historique pour la première fois. Il faut dire que Jean-Christophe Grangé n’a jamais hésité à naviguer entre les styles d’écriture : rédacteur publicitaire à ses débuts, il s’est ensuite lancé dans le journalisme en compagnonnage avec le photographe Pierre Perrin avant d’investir le domaine audiovisuel en adaptant certains de ses romans comme Les Rivières Pourpres qu'on a pu voir adapté au cinéma dans le succès commercial sorti en 2000 sous la réalisation de Matthieu Kassovitz ou plus récemment sur France 2 avec Olivier Marchal qu’on pouvait récemment écouter faire le point à Séries Mania sur sa double carrière.
Pour cette rentrée littéraire, Jean-Christophe Grangé revient donc au roman, mais lassé des méthodes d’investigation contemporaines qui comptent trop sur les ordinateurs et autres facilités technologiques, il nous fait voyager avec Les Promises dans le Berlin hitlérisé des années 30 où décidément personne n’est à l’abri de la terreur puisque meurent en série des femmes allemandes de la haute société nazie. Le contexte y est finement posé, fruit d’un travail documentaire exigeant, les personnages fouillés et ambivalents, l’intrigue réellement prenante, l’angle de la psychanalyse bien traité, en bref Les Promises est un roman exigeant et instructif, d’ailleurs le public comme la critique ne s’y sont pas trompé puisqu’à peine sorti, il se place en deuxième place des ventes selon le classement de l’institut GFK, talonnant le Premier Sang d’Amélie Nothomb qui galope toujours en tête. Que l'on soit plutôt d’humeur à se plonger dans un livre sur le IIIe Reich ou dans la vie de Patrick Nothomb à travers le conte familial d’Amélie, les deux sont à découvrir chez Albin Michel sans tarder.

Couverture du livre "Les Promises", de Jean-Christophe Grangé, sorti en Septembre 2021.
Couverture du livre "Les Promises", de Jean-Christophe Grangé, sorti en Septembre 2021.
© Radio France

Le classement des meilleures ventes de la semaine en fiction, par l'institut GfK 

"Boîte Noire" : Aéronautique et thriller acoustique

On s’attarde cette semaine sur Boîte Noire, film de Yann Gozlan sorti la semaine passée et 2ème au box-office après Shang-Chi dont on avait parlé la semaine dernière – et qui cumule désormais 795 000 entrées d'après les données de CBO Box-Office. Boîte Noire a pour sa part réuni plus de 292 000 personnes pour sa première semaine d’exploitation, avec un public peut-être attiré par cet univers dont on n’a pas l’habitude au cinéma et que l’on découvre ici : celui de l’aéronautique. Tous sortis de l’ENAC, l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile, les membres de cette micro-société que l’on nous présente se côtoient ensuite quotidiennement qu’ils soient pilotes, travaillent pour une compagnie aérienne, un constructeur ou au Bureau d’Etude et d’Analyses de l’Aviation Civile, ou BEA, à l’image de Pierre Niney dont le personnage, Mathieu Vasseur (homonyme bien différent du Mathieu Vasseur d’Un Homme Idéal qui signait la première collaboration Gozlan-Niney), se voit confier le dossier brûlant d’un crash Dubaï-Paris. On suit cet acousticien à l’oreille absolue mais à la droiture qui confine au psychorigide dans une enquête qui devra déterminer les causes du crash : erreur humaine ? Défaillance technique ? Acte terroriste ? Si le nœud de l’enquête est prévisible, le film laisse le temps au spectateur de se perdre entre réalité et imagination, de prendre parti pour une hypothèse voire de devenir un brin paranoïaque ! L’usage du son y est maîtrisée, s’apparentant presque à un personnage mais sans être l’unique intérêt du film qui d’ailleurs, offre quelques plans particulièrement esthétiques. Enfin l’interprétation des acteurs y est agréable, de Pierre Niney dont on retrouve un peu de son interprétation d’Yves Saint Laurent en 2014, à Lou de Lâage (à voir en ce moment aussi dans Le Bal des Folles de Mélanie Laurent sur Amazon Prime Vidéo) en passant par Sébastien Pouderoux récemment vu en musicien ténébreux dans Le Discours ou encore Olivier Rabourdin, ici en expert renfrogné du BEA.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une saison 3 plus dynamique pour "Sex Education"

En matière de séries évoquons la sortie de la saison 3 de Sex Education, en ligne depuis vendredi sur Netflix. La saison 2 était un peu décevante, on passait notre temps à attendre l’intrigue finale de la saison dans un flottement fait de péripéties attendues. Cette fois le nouveau personnage de la saison, - la nouvelle Principale du lycée - incarnée par Jemima Kirke, se révèle assez vite clé dans la progression des arches narratives et les intrigues passent plus sur le plan émotionnel que sur le plan strictement sexuel, ce qui donne un air d’évolution à la teen-série british.

"Le Dernier Jour du Disco", derniers moments d’attente avant le second album de Juliette Armanet 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

On clôt ce box-office avec la mise en ligne vendredi d’un nouvel EP de Juliette Armanet, annonçant la sortie imminente de son second album, Brûler le feu. Après un teasing sur Instagram, l’artiste dévoilait ce titre, Le Dernier Jour du Disco, quatre ans après la sortie de son premier album Petite Amie. Quatre ans riches en collaborations et duos avec Véronique Sanson, Sébastien Tellier, Julien Doré, Benjamin Biolay ou encore Carbara Carlotti : les références ne manquent pas ! Mais cette fois l’artiste revient avec un titre personnel et inédit. Le clip démarre sur un piano voix devant les couleurs d’un coucher de soleil aux allures très mélancoliques, qui disparait néanmoins rapidement pour laisser la place à une tonalité plus pop, animée, en même temps que Juliette Armanet monte debout sur son piano et se déchaîne progressivement sur une mélodie résolument entrainante et… disco.  A écouter donc en attendant l’arrivée de l’album complet d’ici la fin d’année.

Jeux-vidéos : Sortie de "WarioWare : Get it together"

Sortie le 10 novembre exclusivement sur Nintendo Switch, WarioWare: Get It Together! arrive déjà en tête des ventes côté jeux-vidéo.  Première version du jeu sur la Nintendo Switch, elle était pour le moins attendue puisque la dernière sortie de ce genre datait de 2007 avec Wario Ware : Smooth Moves. Cette édition rassemble 200 mini-jeux, mais rend surtout possible le jeu en coopération qui jusque là n’était pas prévu.  Un nouveau monde s’offre donc aux amateurs de micro-jeux.

Le classement des meilleures ventes de la semaine en jeux-vidéo, par l'institut GfK 

LES RÉSEAUX SOCIAUX | Suivez Soft Power sur les réseaux sociaux pour ne rater aucun podcast mais aussi voir les photos, les vidéos et la playlist de l'émission : Instagram | Twitter | Facebook | LinkedIn | Spotify

L’ACTUALITÉ DE SOFT POWER | Pour une nouvelle éthique de la musique en streaming, nos conseils pour se réapproprier sa musique. Pour tout comprendre à l’actualité du numérique, lisez notre Alphabet numérique et notre guide des 44 intellectuels pour penser le numérique. Et pour en savoir plus sur la pensée de l'écologie, nous avons créé notre bibliothèque idéale des penseurs de l'écologie.