Publicité

Bulle Ogier : "Je n'avais pas trop d'imagination sur le fait d'être une actrice"

Bulle Ogier dans les années 60.
Bulle Ogier dans les années 60.
© Getty - STILLS/Gamma-Rapho

2010. Premier épisode de la série "A voix nue" avec la comédienne Bulle Ogier qui revient sur son enfance et adolescence et raconte ses débuts dans l'univers du théâtre dans les années 60. Devenir star cinématographique sans le savoir, ni le vouloir.

Dans ce premier opus d' "A voix nue", l'actrice Bulle Ogier revient sur ses origines familiales, ses parents qui ont divorcé six mois après sa naissance et le doute qui subsiste sur l'identité de son véritable père. Elle raconte avoir préféré renoncer à l'héritage plutôt que de faire un test ADN "pour ne pas embarrasser [sa] mère". Son enfance a donc été plutôt "mélancolique", séparée de son père et de ses frère et sœur aînés. "J'ai été élevée par ma mère qui faisait office de père aussi, sans homme, je n'ai pas connu d'homme dans la maison", livre-t-elle.

"A voix nue" avec Bulle Ogier 1/4 : ""Je n'avais pas trop d'imagination sur le fait d'être une actrice". Une diffusion du 09/02/2010.

27 min

Bulle Ogier se rappelle de ses premières lectures, les livres d'Alexandre Dumas qui lui ont "complètement bourlingué la tête" au point d'en perdre le sommeil, de dormir en classe et d'aller voir un psychologue. Adolescente, elle se serait bien vue journaliste pour "voir du monde et autre chose que le quotidien". A 15 ans elle allait à Saint-Germain-des-Prés avec ses copines d'école, "on faisait nos devoirs au Flore" se souvient-elle, "c'était notre petite révolte personnelle".

Publicité

Enceinte à 18 ans, elle s'est mariée pendant moins de deux ans et par la suite a rencontré Marc'O et son groupe de théâtre dont elle suit les cours au Centre américain, à l'époque c'était "un vivier". "Quand on travaillait avec Marc'O on allait voir les films de la Nouvelle Vague, on allait au cinéma tous les jours" et aussi pour voir le cinéma américain de l'Actors Studio.

J'y suis allée vraiment à contre-coeur, je suis montée sur scène par force parce que Marc'O m'a dit " mais qu'est-ce-que ça peut te faire de traverser la scène ? Traverse, tu verras bien ! Tu vas apprendre à marcher au moins ! " Voilà, j'ai traversé la scène et petit à petit j'ai commencé à travailler avec les autres filles et garçons, on était une trentaine.

  • "A voix nue"
  • Première diffusion le 09/02/2010
  • Producteur : Jean Douchet
  • Réalisation : François Caunac
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France