Publicité

Cannes, Russie, M. Vautour et légèreté: la Session de rattrapage

Par
Poutine, M. Vautour et "Le train"
Poutine, M. Vautour et "Le train"
- Reuters, Daumier, Corbis

Sélection. Retrouvez chaque samedi matin la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

>>> Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir par email chaque semaine

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

cette semaine, nous sommes à Cannes avec des portraits, des critiques, des émissions et tout un dossier à suivre au jour le jour: le festival du cinéma  évoque, toujours, l'art et plus encore, de la politique à l'économie de la création en passant, bien sûr, par l'histoire, comme le symbolise la toute première édition, en 1939, annulée pour cause de guerre mondiale. Et pour fêter ces milliers de montées des marches depuis l'origine du festival, nous vous proposons d'entendre une série d'entretiens avec des actrices, acteurs ou cinéastes, tous primés sur la Croisette (Juliette Binoche, Agnès Varda, Eric Rohmer, René Clément, Jean-Luc Godard...). Bonnes écoutes. Florent Latrive

COMPRENDRE

Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse
Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse
© Reuters - Maxim Shemetov

Otan de guerre. En 2016, l'Otan retrouve les frissons des années de guerre froide avec le grand retour de la Russie sur la scène internationale, entre appétits territoriaux en Ukraine, intervention en Syrie et poussées d'avions de chasse dans la mer Baltique, où chaque camp se renforce. (Du Grain à moudre, 40 min)

Harcèlement et omerta. En pleine affaire Denis Baupin, les questions sur les agressions sexuelles dans le monde politique ressurgissent. Si ces actes sont connus, pourquoi ne sont-ils pas plus souvent révélés ? Pour la philosophe Genèviève Fraisse, "les femmes qui n'osent pas parler sont en manque de liberté et en manque d'égalité." (L'invité des Matins, 40 min)

L'école au plus juste. La parole à la fois très critique et très enthousiaste de Véronique Decker, institutrice depuis 30 ans en Seine-Saint-Denis où elle dit qu'"on manque de tout”. Mais, contre le mépris des élèves, de leurs parents, des municipalités, elle prend le parti des enfants : “Moi j’ai eu une belle vie. J’ai rencontré des gens formidables, j’ai aimé faire ce travail.” (Rue des écoles, 53 min)

APPRENDRE

"Eh bien, comment vous trouvez-vous dans votre nouveau logement?"
"Eh bien, comment vous trouvez-vous dans votre nouveau logement?"
- Honoré Daumier

Immobilier, ton univers impitoyable. En France, 58% des ménages possèdent leur résidence principale. Pour autant, la figure du propriétaire rapace, caricaturé sous les traits de M. Vautour dans la littérature du XIXe siècle, appartient-elle  définitivement au passé ? Une histoire des relations (tendues) entre propriétaires et locataires depuis la Révolution. (Concordance des temps, 59 min)

Nomadisme des concepts. D'où proviennent et comment sont utilisés les mots qui servent de support -voire de champ de bataille- au débat politique et intellectuel? Entretien avec Olivier Christin, qui a dirigé le “Dictionnaire des concepts nomades”, dont le tome 2 vient de paraître. Au menu: traçabilité des concepts (genre, multiculturalisme, populisme, race etc.) et réappropriation des notions et de leur usage . (La Grande table, 35 min)

Science sans confiance. Parmi les élèves du philosophe antique Pyrrhon, un courant se désignait comme les Zététiques, les « douteurs ». La zététique aujourd'hui, c'est l’art du doute, qui permet à des scientifiques de s’attaquer avec des expériences systématiques à quelques classiques du paranormal ou des médecines dites alternatives: torsion de cuillères, astrologie, homéopathie.... (Continent sciences, 59 min)

(RE)DECOUVRIR

.
.
- STS/ Ocean /Corbis

Une fiction radio: "Le train", de Georges Simenon.  Juin 1940. L'exode pousse des millions de civils sur les routes de la France défaite… Ces moments-là, Georges Simenon les a vécus aux premières loges car Il fut chargé de diriger avec les moyens du bord le centre d’accueil aux réfugiés belges à la gare de La Rochelle.  Superbe adaptation du roman de 1961 avec des sociétaires de la Comédie-Française, dont Guillaume Gallienne. (Théâtre et compagnie, 1h45)

Une BD: "La légèreté", de Catherine Meurisse. Le 7 janvier, un mauvais rêve la met en retard : Catherine Meurisse échappe aux tueurs de Charlie, elle reste en vie. Mais c'est facile à dire : elle perd la mémoire et les sensations. "La beauté et l’art m’ont sauvée", dit-elle aujourd'hui. (Backstage, 1h)

Un disque: le Brahms project . Le pianiste François-Frédéric Guy (très grand interprète de Beethoven, dont il a joué les 32 sonates) commence par trois sonates, là-aussi. Une virtuosité “en accords, et non pas digitale”. "Aimez-vous Brahms?", semble interroger François-Frédéric Guy. Oui, quand il est interprété avec ce brio et cette chaleur. (La Revue musicale, 5 min)

LA CITATION

Le défenseur des droits, Jacques Toubon, était à l'antenne cette semaine après la publication de son rapport “Droits fondamentaux des étrangers en France” qui pointe de nombreuses défaillances: (L'Invité des Matins, 40 min)

« Le sort réservé aux étrangers, depuis la plus haute antiquité, c’est le marqueur de l’état d’une société. Parce que c’est la manière dont on considère l'autre qui marque la conscience que l’on a de l’existence d’une humanité »

C'en est terminé pour cette sélection et pour vous accompagner en douceur, voici une dernière émission qui pourrait changer la façon dont vous envisagez la pornographie en ligne, grâce à des analyses culturelles, sociologiques et anthropologiques. A la semaine prochaine!

>>Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir chaque semaine par email