Publicité

Cartes de campagne 5/5 : les armes à feu aux Etats-Unis

Par

Carte. Alors que le taux d’homicides par arme à feu est aux Etats-Unis 19 fois supérieur à celui de l’Australie, les républicains restent, contrairement aux démocrates, opposés à tout contrôle des armes à feu, dont le port est un droit constitutionnel. Carte et analyse des lignes de fracture politiques.

Donald Trump, qui vient d'emporter largement la primaire de l'Etat de New York, prenait en janvier dernier le prétexte des attentats à Paris pour diffuser un discours pro-armes. Une posture maintes fois répétée depuis, étayée par une corrélation entre forte réglementation des armes à feu par les Etats et violence armée : "N'est-il pas intéressant que la tragédie de Paris ait eu lieu dans l'un des pays qui contrôle le plus les armes à feu au monde ?"

Alors que 42% des citoyens américains possèdent une arme à feu, la corrélation pour expliquer ces nombreux homicides aux Etats-Unis (plus de 117.000 Américains sont touchés par des tirs, 33.000 environ en meurent chaque année) résiderait davantage dans un taux très supérieur d'armes à feu par habitant à la moyenne des pays de l'OCDE, une corrélation démontrée par une éclairante étude de l'université de Harvard. L'institut "Law center to prevent gun violence", permet de préciser, Etat par Etat, la réglementation actuelle des armes à feu. Ses conclusions sont également limpides : plus un Etat contrôle la réglementation des armes à feu, moins on y observe d'homicide.

Publicité

Une autre corrélation permet de comprendre le positionnement de Donald Trump, comme celui de ses concurrents républicains à la présidence, John Kasich et Ted Cruz : celle qui superpose couleur politique dominante de chaque Etat (républicain, démocrate, ou divisé entre un parlement d'une couleur, et un gouverneur d'une autre), avec le degré de contrôle des armes à feu par Etat. Il est clair que les Etats démocrates réglementent beaucoup plus durement l'accès aux armes à feu (côte ouest et côte est : Californie, Oregon, Maryland, Connecticut, Delaware, Rhode Island), que les Etats républicains, plus permissifs (Kansas, Mississippi, Wyoming, Texas, Floride, Arizona...)

Cliquez sur les Etats pour connaître la législation précise concernant la réglementation des armes à feu. Circulez dans la carte pour la dévoiler en entier, zoomez et dézoomez avec le bouton +/- :

Sources : "Law center to prevent gun violence", et NCSL, contrôle politique Etat par Etat au 17 mars 2016

La favorite démocrate, Hillary Clinton, lors de sa campagne en 2008, mentionnait volontiers son attachement au deuxième amendement de la Constitution lorsqu'elle sillonnait les Etats "rouges" (républicains). Son positionnement de fond demeure aujourd'hui ferme sur une réglementation fédérale plus stricte des armes à feu. A la fois dans la continuité des positions de Barack Obama (on se souvient de ses larmes et de ses injonctions à limiter ce types d'homicides), et portée par un plus large consensus dans l'opinion, notamment depuis la tuerie de l'école élémentaire de Sandy Hook dans le Connecticut, qui a causé en 2012 la mort de 28 personnes dont 26 enfants.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

A écouter, à lire sur France Culture :

"Trump et Clinton confirment leur avance", Journal de 8h du 20 avril 2016, une analyse de Frédéric Carbonne, correspondant de Radio France à Washington, sur les résultats de la primaire de l'Etat de New York.

Les autres épisodes de la série "Cartes de campagne", consacrée aux enjeux de la présidentielle américaine :

1/5 : l'immigration

2/5 : l'engagement militaire dans le monde

3/5 : l'avortement

4/5 : l'Obamacare

"Etats-Unis, la carte des meurtres de masse", article du 2 octobre 2015 : presque deux meurtres par mois sur sept ans, répartis dans 39 Etats, recensés par le FBI.