Publicité

Cerisy - La démocratie en travail : Pierre Rosanvallon (du 13 au 20 septembre 2014)

Par
ffguenardok.jpg
ffguenardok.jpg
- CCIC

S’interroger sur l’œuvre de Pierre Rosanvallon, c’est mesurer l’effectivité d’une pensée qui, en France comme à l’étranger, imprime sa marque ; reprendre, à partir d’elle, les questions qu’elle pose, et se demander comment la démocratie peut tenir ses promesses d’égalité et de solidarité.

<strong><em>Pierre Rosanvallon: histoire, politique, philosophie</em></strong>

Cette conférence inaugurale a été donnée dans le cadre du colloque intitulé La démocratie en travail : Pierre Rosanvallonqui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du13 au 20 septembre 2014, sous la direction de Sarah AL-MATARY et Florent GUÉNARD.

L’œuvre de Pierre Rosanvallon est travaillée par le souci de comprendre notre société démocratique toujours en quête d’elle-même. Dans sa variété, elle s’attache aux notions qui définissent cette dernière (l’État, la société civile, le marché, la représentation politique, la légitimité etc.), au fil d’une analyse conceptuelle que Pierre Rosanvallon invente et poursuit d’ouvrage en ouvrage. C’est cette analyse qui permet une juste appréciation des transformations du monde contemporain; c'est elle également qui inspire l’histoire des républiques (française mais aussi américaine), indispensable s'il on veut comprendre comment les sociétés donnent forme à l’idéal démocratique.

Publicité

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé de philosophie, Florent Guénard est maître de conférences à l’Université de Nantes. Spécialiste de philosophie politique, il a publié * Rousseau et le travail de la convenance (2004) et, en collaboration, * Le ressentiment, passion sociale* (PUR). Ses travaux portent sur les conceptions philosophiques de la démocratisation et sur la compréhension des passions démocratiques. Il est directeur de la rédaction de * la Vie des Idées_._

Pierre Rosanvallon: histoire, politique, philosophie, par Florent Guénard

44 min

L’œuvre de Pierre Rosanvallon est tout entière traversée par une exigence qui la constitue: comprendre la cité contemporaine, produire le savoir qui permette l’intelligence de nos sociétés. Rappeler ce fil conducteur, en introduction de ce colloque, c’est évoquer ce qui est requis pour une telle tâche: faire l’histoire conceptuelle du politique. C’est également prendre la mesure de la difficulté du projet: P. Rosanvallon veut produire un récit théorique qui, sans se laisser enfermer dans la pure histoire des idées, permette de ressaisir la singularité des temps et l’originalité des expériences politiques auxquelles cette singularité donne lieu; il veut aussi nommer ces expériences afin d’inventer les concepts qui peuvent permettre leur compréhension; et formuler ensuite les propositions qui peuvent remédier aux crises que nous traversons. Il entend bien nouer ensemble histoire, philosophie et politique, montrant du même coup ce que celles-ci peuvent avoir d’insuffisant lorsqu’elles sont trop nettement séparées les unes des autres. L’originalité de son travail est incontestablement dans l’élaboration de cette perspective, à partir de laquelle ce qui constitue "le politique" (les relations entre l’État et la société mais aussi les relations entre les individus au sein d’un même espace social) peut être justement perçu.

Centre Culturel International de Cerisy Retrouvez les colloques de Cerisy sur la forge numérique