Publicité

Cerisy - Périples & Parages : l'œuvre de Frédéric Jacques Temple (du 14 au 21 août 2015)

Par
mpberrangerok.jpg
mpberrangerok.jpg
- CCIC Cerisy

Périples et Parages: ces deux titres empruntés à Frédéric Jacques Temple ouvrent, à double battant, sur son univers d’écrivain, salué par le prix Apollinaire en 2013.

Cette communication a été donnée dans le cadre du colloque intitulé * *Périples & Parages : l'œuvre de Frédéric Jacques Temple_qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 14 au 21 août 2015, sous la direction de Marie-Paule BERRANGER, Pierre-Marie HÉRON et Claude LEROY._

Quels sont les courants porteurs qui ont conduit Frédéric Jacques Temple jusqu’à nous aujourd’hui ? La métaphore du voyage de poésie pour être ancienne n’est pas moins vive en ce qui le concerne: il s’agira de faire le point sur les affinités et les évitements qui situent le poète dans les lignées du XXème siècle. Des sources revendiquées, des amitiés électives aux rencontres fortuites et aux éloignements délibérés se dessine l’itinéraire d’un moderne, à la fois lyrique et laconique, aussi peu tenté par les démonstrations des avant-gardes que par l’exhibition littérale, et pourtant attentif à ce qui donne forme et bord: au blanc, à l’ellipse, à la part de silence où se forment les mots. Violemment impliquée dans le monde, mais récusant l’engagement, sans complaisance métaphysique, mais reprenant le fil des grandes méditations sur l’amitié humaine, sur la mort, sur les temps et les rythmes désaccordés de la nature et de l’homme, l’œuvre de Frédéric Jacques Temple cingle à l’écart des groupes littéraires du XXème siècle, croisant sous le vent quelques voix remarquables (Whitman, Rimbaud, Larbaud, Cendrars, Reverdy, Char...), sensible comme les uns à la nomination la plus précise, comme les autres à l’illumination de l’image en coup de foudre, elle fait route entre les grands continents.

Publicité

Professeur de littérature française du XXe siècle à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Marie-Paule Berranger est spécialiste du surréalisme, de la modernité et des avant-gardes.

Latitudes et longitudes: Temple dans les courants de la poésie

La passion des voyages a lancé Frédéric Jacques Temple, avec un même appétit, à travers les pays, les règnes, les livres et les formes d’écriture. Pour lui comme pour Ulysse, sa figure tutélaire, un périple est un voyage en rond qui ramène toujours le navigateur à son Ithaque, Montpellier. Fidèle à la Méditerranée, sa mer nourricière, quand il s’éloigne, ce n’est pas pour changer de parages mais pour en accroître le nombre et la diversité, s’enchanter de rencontres nouvelles entre la bibliothèque et le monde, débusquer des affinités inouïes entre poésie, peinture et musique. Rompre n’est pas la devise d’un poète kaléidoscope qui prend l’enfance et l’amour, la guerre et l’amitié, dans ses prismes d’écriture — poème ou récit, essai ou reportage. Plutôt qu’expérimenter les signes, c’est révéler le réel que ce "ravaudeur obstiné des mots" s’est donné pour tâche, et transmettre ses collectes au lecteur, d’une voix modulée tour à tour par l’effusion ou la colère, la nostalgie ou l’exaltation.

Latitudes et longitudes: Temple dans les courants de la poésie

1h 08

Centre Culturel International de Cerisy Retrouvez les colloques de Cerisy sur la forge numérique