Publicité

Cerisy - Régions et territoires : à propos de la réforme territoriale (du 11 au 15 juin 2015)

Par
Fusion Normandies
Fusion Normandies
- MRSH Caen

Depuis plusieurs années, quinze géographes des universités de Caen, de Rouen et du Havre se réunissent. En effet, ils considèrent que la division entre une Haute et une Basse Normandie est une aberration de l’Histoire et ont été stimulés par l’actualité. D’abord, le projet d’un TGV Paris-Normandie qui cristallisait la grande ambition d’un couloir urbain prolongeant le Grand Paris jusqu’à la mer. Puis, en 2013, l’unification elle-même, voulue par le Gouvernement et en cours de discussion devant le Parlement. C’est donc sans doute maintenant que se posent les questions les plus ardues, le choix de la capitale régionale en recouvrant bien d’autres...

** Quel projet pour la Normandie?** Cette rencontre entre responsables politiques – hauts et bas-normands, issus de famillles politiques différentes – a été organisée dans le cadre du colloque Régions et territoires : à propos de la réforme territoriale qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 11 au 15 juin 2015, sous la direction d'Armand FRÉMONT et Yves GUERMOND.

Ces géographes, réunis sous aucune autre tutelle que celle des universités, totalement libres de leurs opinions, sont avant tout motivés par la connaissance qu’ils ont acquise de la Normandie, de ses problèmes, de ses projets, de ses divisions. À ce stade, ils éprouvent le besoin de confronter leurs idées dans deux directions principales. D’où ce colloque de juin 2015 où il s’est agi d’exposer, d’écouter et de discuter.

Publicité

Ont participé à cette table ronde, animée par Pascal Buléon (directeur de la MRSH de Caen) :

Joël Bruneau (maire de Caen et président de la Communauté d'agglomération Caen la mer ),

Hubert Dejean De La Bâtie (maire de Sainte-Adresse, conseiller régional de Haute-Normandie, vice-président de la Communauté d'agglomération havraise),

Frédéric Sanchez (maire de Petit-Quevilly, président de Métropole Rouen -Normandie, vice-président du Conseil général de la Seine-Maritime),

Yannick Soubien (Vice-président du Conseil régional de Basse-Normandie).

Les quatre invités ont dressé le tableau des multiples chantiers qu'imposera prochainement la fusion des deux Normandies. Malgré des sensibilités propres à chacun, de cette discussion à bâtons rompus a émergé une réelle volonté d'œuvrer ensemble à un projet ambitieux, vécu d'abord comme une belle opportunité régionale.

Centre Culturel International de Cerisy Retrouvez les colloques de Cerisy sur la forge numérique