Publicité

Cerveau, démocratie, Hitchcock et Stephen King : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir chaque samedi gratuitement par email

Bonjour à toutes et à tous, 

Publicité

Notre cerveau a une histoire, il garde les traces de ce qui nous arrive, et celles-ci peuvent se figer et devenir mortifères comme elles peuvent être remises dans le temps et transformées positivement. En bref, notre cerveau est vivant. Et il a fallu à l’être humain des millénaires pour comprendre que cette molle matière grise était le siège de notre conscience. Si l'on comprend de mieux en mieux l'organe où se créent nos pensées, et ses comportements lorsque nous écoutons de la musique ou tombons amoureux, il reste bien mystérieux. Cette semaine, nous avons donc entrepris un voyage au centre du cerveau : depuis le bocal où on l'étudie jusqu'aux ordinateurs qui tentent de s'y connecter, en passant par ses dysfonctionnements, visite guidée de notre matière grise. Bonnes écoutes. Pierre Ropert

COMPRENDRE 

Un journal titré "Fake News".
Un journal titré "Fake News".
© Getty - RichVintage

Démocratie sous tension. Nos démocraties sont traversées par des tensions populistes croissantes, exacerbées par les tentatives d’exploiter la crédulité des foules citoyennes numériques. Analyse serrée des démocraties sous pression par l’historien et professeur au Collège de France Pierre Rosanvallon. (L’invité des Matins, 2x20min)

Révolution et désillusion. Cinq ans après le coup d’Etat d'Al-Sissi, les anciens de la place Tahrir l'accusent de tuer l'opposition : liberté d'expression anéantie, droits humains bafoués, presse muselée et société civile asphyxiée. Que peut-on attendre de l’élection - jouée d'avance - des 26 et 28 mars prochains ? (Cultures Monde, 1 h)

Ethique et ONG. Plusieurs ONG sont prises dans des affaires d’abus sexuels sur le terrain. Des scandales qui viennent fragiliser un système international humanitaire déjà en pleine réflexion, voire en crise alors que les besoins restent massifs : 80 millions de personnes dans le monde ont besoin d’aide urgente. (Les Enjeux internationaux, 10 min)

Politique à la carte. Suppression de lignes ferroviaires, modification des zones agricoles défavorisées ou de la carte judiciaire… La cartographie a aussi un rôle politique. Mais cet instrument est-il toujours aussi neutre qu’on veut bien le croire ? (Du Grain à Moudre, 39 min)

APPRENDRE

La Mort aux trousses, de Hitchcock.
La Mort aux trousses, de Hitchcock.
-

Philosophie de l’angoisse. Qu'est-ce que la mise en scène selon Hitchcock, et pourquoi est-elle si efficace ? De La Mort aux trousses - que le réalisateur pensait nommer The Man in Lincoln's Nose - à Psychose, Alfred Hitchcock, maître de l’horreur, a poussé la maîtrise technique aussi loin que possible pour faire hurler le public. Retour sur les mécanismes secrets de la peur à l'écran. (Les Chemins de la philosophie, 4 x 1 h)

Bourdieu, Foucault et le néo-libéralisme. Foucault dans les années 1970 puis Bourdieu dans les années 1990 ont tenté de saisir le "néo-libéralisme". Le sociologue Christian Laval les a relus attentivement à la lumière des évolutions plus récentes de nos sociétés. Il dialogue avec le philosophe Mathieu Potte-Bonneville. (La Suite dans les Idées, 45 min)

Au pays du Soleil Levant. Société codée à l'extrême, le Japon a vu s'affronter tradition et modernité. De la place des femmes et l'arrivée du féminisme dans la société japonaise à l'imaginaire guerrier et la figure du samouraï, le pays du Soleil Levant se confronte aux legs du passé et se révolte, en art comme en politique. (La Fabrique de l'Histoire, 4 x 52 minutes)

(RE)DÉCOUVRIR

Stephen King en 2013.
Stephen King en 2013.
© AFP - ULF ANDERSEN / Aurimages

King dans la radio. Avec l'avance de 2100 $ pour "Carrie", Stephen King acquiert enfin le téléphone : "C'est bien qu'il ait le téléphone ! Un des premiers appels qu'il reçoit est de Bill Thompson, qui lui dit que 'Carrie' va sortir en poche et qu'il va recevoir 200 000 $ de rallonge." Cinq épisodes de la fiction Stephen King on the radio à écouter pour découvrir la vie de l'écrivain.  (Le Feuilleton, 5 x 28 min)

Fête du stream. Les rappeurs sont-ils les yéyés de l'ère du streaming ? La fréquentation des concerts de rap, les classements de streaming comme les dernières Victoires de la Musique (qui couronnaient Orelsan) semblent en attester. Le journaliste Sophian Fanen décrypte cette nouvelle ère musicale, avant une rencontre avec le rappeur VALD. (Continent Musiques, 59 min)

Poétique du printemps. Ce vendredi, France Culture célébrait le 20ème Printemps des poètes. "Grâce à la poésie, notre existence, au lieu d'être une clôture étouffante, rejoint l'ouvert", expliquait le poète et romancier François Cheng, venu discuter de son dernier livre, Enfin le royaume, recueil de quatrains invitant à la méditation. (La Grande Table, 28 min) 

LA CITATION 

Cette semaine la citation est du réalisateur japonais Koji Wakamatsu, qui était venu se raconter en 2010 dans Projection Privée (émission rediffusée dans les Nuits de France Culture), à l'occasion d'une rétrospective lui étant consacrée, au micro de Michel Ciment :

Je suis devenu réalisateur pour révéler comment le pouvoir peut exercer son autorité de manière brutale. Mais aussi parce que c'est un métier qui permet de tuer des policiers sans aller en taule.

Savez-vous que le bleu est la couleur préférée des Français ? Il n'en a pas toujours été ainsi : quasi ignoré de la civilisation latine ou encore couleur synonyme de l'envahisseur pour les Romains, le bleu n'avait pas droit de cité dans l'Antiquité et il a mis des siècles avant de revenir en grâce. Voyage autour du bleu, qu'il soit outremer avec Klein, atlantique avec Geneviève Asse ou californien avec David Hockney. A la semaine prochaine !