Publicité

Charles Baudelaire : toujours s'opposer à la morale bourgeoise

Par
Portrait de Charles Baudelaire par Nadar
Portrait de Charles Baudelaire par Nadar
© Getty - Wikimedia Commons

Baudelaire, "peintre de la vie moderne", dont les choix esthétiques et politiques, oscillent entre modernité et antimodernité. Baudelaire est ce solitaire qui va, court et cherche la beauté mystérieuse, "si minime, si légère qu’elle soit"...

Dans le XIXe siècle poétique, Charles Baudelaire fréquente les "petits romantiques" et, tente de se faire une place dans le champ littéraire. Il invente un nouveau lyrisme qui permet de dire la mélancolie du "second romantisme", celui des années 1850. Le poète ouvre ainsi la "poésie moderne", ce que reconnaîtront les grands poètes qui viendront après lui. Charles Baudelaire au carrefour du XIXe siècle.

Il  faut être toujours ivre. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules, il faut s’enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous ! Le Spleen de Paris

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en mars 2015.

Agnès Spiquel, professeur émérite de littérature française à  l'Université de Valenciennes. Agnès Spiquel s'est consacrée d'abord à Victor Hugo et au romantisme ; puis à Albert Camus, son oeuvre, ses  engagements, ses rapports avec l'Algérie.

En savoir plus : Charles Baudelaire