Publicité

Chine : un défilé pour montrer modernité et crédibilité militaires

Par
Le défilé de mardi matin a réuni 15 000 militaires, défilant aux côtés de tanks, missiles nucléaires, ou encore d'un drone supersonique
Le défilé de mardi matin a réuni 15 000 militaires, défilant aux côtés de tanks, missiles nucléaires, ou encore d'un drone supersonique
© AFP - Anna Ratkoglo / Sputnik

Démonstration de force à Pékin ce mardi. Les autorités ont organisé un défilé militaire d’ampleur pour les 70 ans du régime communiste et ont dévoilé les nouvelles armes du pays. Avec en particulier une puissance de feu nucléaire et des drones dernier cri qui asseyent la puissance de Xi Jinping.

Pékin avait promis le "défilé le plus important de l’Histoire de la République populaire de Chine". Ce mardi, pour les 70 ans du régime communiste, la promesse a été tenue. 15 000 soldats, des centaines de chars, de bombardiers et d’avions ont traversé ou survolé la place Tiananmen. Des missiles et des drones supersoniques et furtifs ont été pour la première fois exhibés pour montrer au monde que la Chine est à la pointe de la technologie. 

Une démonstration de force qui vise à faire renforcer les sentiments nationalistes et à faire vibrer le patriotisme chinois, alors que Pékin est sur deux fronts de tensions. D’un côté les Etats-Unis et la guerre commerciale, de l’autre la situation explosive à Hong Kong où les manifestations ont lieu contre le pouvoir chinois depuis quatre mois.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Xi Jinping, comparé à ses prédécesseurs, a multiplié les défilés militaires. La Fondation pour la recherche stratégique estime dans un rapport que "cette multiplication des défilés militaires depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping s’inscrit dans l’objectif du régime de promouvoir la ‘renaissance de la nation chinoise’ en construisant ‘un pays prospère et une armée puissante’, et de faire évoluer les forces armées chinoises pour qu’elles atteignent un niveau de ‘classe mondiale’ d'ici 2049".

Tout à la gloire du président Xi Jinping, les célébrations des 70 ans du régime communiste sont passées par l'immense place Tiananmen, au coeur de Pékin, là-même où Mao Tsé-toung proclama la République populaire le 1er octobre 1949.
Tout à la gloire du président Xi Jinping, les célébrations des 70 ans du régime communiste sont passées par l'immense place Tiananmen, au coeur de Pékin, là-même où Mao Tsé-toung proclama la République populaire le 1er octobre 1949.
© AFP - Xu Yu / XINHUA

L’armée du futur

Pour la première fois depuis qu’il a engagé la réforme de l’armée populaire de libération, le Président chinois a montré au monde entier les progrès technologiques considérables réalisés par son pays grâce à des apports de technologies étrangères (notamment russes, israéliennes, pakistanais et tchèques).   

Selon l’expert militaire chinois Ni Lexiong, les armes présentées sont des armes importantes. Elles permettent de combler en partie le retard de l’armée chinoise dans les domaines maritimes, aériens, et dans les missiles de grandes portées pouvant transporter des charges nucléaires. "Dans l’avenir", explique Ni Lexiong, "c’est la marine qui va se développer le plus rapidement. La capacité de faire la guerre en  haute mer est en train de se renforcer". 

Le missile DF-17, lanceur de planeur hypersonique
Le missile DF-17, lanceur de planeur hypersonique
© AFP - Koki Kataoka / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun

L’armée de l’air a également beaucoup amélioré son matériel, "si on fait une comparaison avec le monde entier", insiste Ni Lexiong, "la force aérienne chinoise s’est développée rapidement". L’une des stars du défilé de ce mardi est d’ailleurs Dongfeng 17 (DF-17), un lanceur doté d’un planeur hypersonique qui peut évoluer à une vitesse extrêmement rapide (environ 7 000 km/h) à la surface de la mer, il est difficilement détectable par les radars. La mise au point d’un tel système montre l’avancée technologique de la Chine dans le domaine des planeurs hypersoniques "non stratégique". Les Américains et les Russes ont un peu de retard.

58 min

Étalage d’armes atomiques

Dans un contexte tendu avec les Américains, ce défilé a aussi permis à la Chine de montrer qu’elle disposait également d’une force nucléaire dissuasive. Pour la première fois, Pékin a exhibé le meilleur de ses missiles balistiques intercontinentaux : le DF-41 (Vent d’Est-41). Avec une portée de 14 000 km, il pourrait toucher n’importe quel lieu aux Etats-Unis. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ce missile d’une vingtaine de mètres pourrait être chargé de trois à dix têtes nucléaires, selon les experts. "Il a également", souligne Antoine Bondaz, spécialiste de la Chine, "la capacité de transporter des aides à la pénétration. Cela permet de garantir que les têtes nucléaires chinoises transpercent les défenses américaines anti-missiles". En présentant ce missile, "la Chine veut montrer qu’elle est capable de moderniser ses forces et qu’elle est un interlocuteur crédible". Le missile balistique mer-sol JL-2 (Vague géante-2) a également été présenté. Il peut être armé dans des sous-marins et toucher l’Ouest des Etats-Unis.

A quoi sert cet étalage militaire ? A un moment où la Chine veut s’imposer dans la région Asie-pacifique, elle montre avec ce défilé aux Américains qu’ils n’ont pas à intervenir dans la région. Pékin veut rester influente dans sa périphérie, que ce soit en mer de Chine ou à Taïwan.

Un immense portrait du Président chinois a aussi ouvert le gigantesque défilé auquel participait plus de 100 000 figurants
Un immense portrait du Président chinois a aussi ouvert le gigantesque défilé auquel participait plus de 100 000 figurants
© AFP - Wang Kai / XINHUA
10 min
39 min