Publicité

Cinéma, musique, livre... trois idées pour votre week-end

Par
© Corbis - Owaki - Kulla

Un véritable testament-ciné, un faux-film en musique, à la recherche de la vérité perdue en littérature : chaque vendredi, l'émission La Dispute vous propose une sélection de rendez-vous culturels pour vos week-ends.

Retrouvez chaque samedi la sélection du meilleur de La Dispute ! Ecoutez les émissions avant ou après avoir fait vos choix, et partagez vos impressions critiques sur Twitter ou Facebook.

Cinéma : "Visite ou Mémoires et confessions" de Manoel de Oliveira (1982, inédit)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En 1982, le grand cinéaste portugais Manoel de Oliveira, qui n’est encore vraiment connu que dans son pays, a 74 ans. Il éprouve le besoin de filmer sa maison, qu’il est contraint de vendre à cause de problème financier, et de se raconter. Il ne sait pas qu’il a encore 33 ans à vivre, et les ¾ de son œuvre à tourner ! Consigne est donnée de ne dévoiler ce, pour le coup, véritable « film testament » qu’après sa mort. C’est donc un double film de fantômes qui nous est donné à voir, ceux qui habitent ou visitent sa maison (sur un texte superbe de sa complice, l’écrivaine Agustina Bessa-Luis) et celui d’Oliveira, qui nous parle de l’au-delà avec vigueur et malice pour éclairer, comme jamais, son œuvre. Passionnant et émouvant, qu’on connaisse la filmographie du maître ou non. L'avis des critiques de la Dispute

Publicité

Visite ou Mémoires et Confessions de Manoel de Oliveira, en salles depuis le 6 avril

Musique : "Film" de Philippe Katerine

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Philippe Katerine revient avec un album très différent des précédents, expérimental et minimaliste. Composé de très courtes saynètes sur des sujets du quotidien, il égrène des mélodies jouées au piano, simples comme des comptines, sur des textes très tendres et sans fausse pudeur. Un très grand cru ! L'avis des critiques de la Dispute

Film de Philippe Katerine, chez Cinq7

Littérature : "Mémoire de fille" d'Annie Ernaux

"Mémoire de fille" d'Annie Ernaux
"Mémoire de fille" d'Annie Ernaux
- Gallimard

Dans Mémoire de fille, Annie Ernaux raconte, près de soixante ans après les faits, deux années de sa vie, autour de l’été de ses 18 ans, l'été 1958, où elle connut sa première expérience sexuelle. Ce livre est une tentative d’approcher au plus près la vérité de « la fille de 58 », et partant de toute une génération, par celle qui est devenue l’une de nos auteures les plus précieuses. L'avis des critiques de la Dispute

Mémoire de fille d'Annie Ernaux, éditions Gallimard