Publicité

Claude Lanzmann : "Je ne suis pas tellement sûr qu'il y ait des causalités univoques"

Carte extraite d'un atlas américain du début 20ème siècle : les frontières de l'Europe centrale sont telles qu'elles étaient avant 1919.
Carte extraite d'un atlas américain du début 20ème siècle : les frontières de l'Europe centrale sont telles qu'elles étaient avant 1919.
© AFP - Gusman/Leemage

2005. Premier entretien d'une série de dix "A voix nue" diffusés fin 2005 avec Claude Lanzmann comme invité unique. L'écrivain et réalisateur raconte ici l'histoire tourmentée de sa famille originaire de la Mittel Europa et venue se réfugier en France.

Dans ce premier entretien d'"A voix nue", l'écrivain et réalisateur Claude Lanzmann revient sur ses origines familiales, un grand-père paternel juif né en Biélorussie et sa grand-mère, rencontrée à Paris mais née en Lettonie. Du côté maternel, sa mère est née à Odessa et est arrivée en France bébé.

Il raconte la pauvreté de sa famille, la place de la religion juive, le mariage arrangé de ses parents puis le divorce à l'âge de neuf ans et leur installation en Auvergne pendant la guerre.

Publicité

Claude Lanzmann dans "A voix nue" le 26/12/2005 sur France Culture. 1/10

24 min

J'ai été séparé de ma mère à partir de 1934 et j'allais la voir tous les 3 mois ou tous les 6 mois, elle habitait une chambre de bonne. Elle était partie, elle avait quitté son mari, elle avait quitté ses enfants et à mon avis elle a très bien fait, je ne lui en ai jamais voulu et personne dans la famille ne lui en a voulu. Les disputes étaient telles... tout ça c'était lié à toutes les difficultés de l'assimilation. On pense que c'est facile de s'assimiler à un pays aussi compliqué et ancien que la France, ça ne l'est pas du tout.

  • "A voix nue 1/10"
  • Première diffusion le 26/12/2005
  • Producteur : Laure Adler
  • Réalisation : Doria Zénine
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France