Publicité

Claude Lanzmann : " "Shoah" est une incarnation"

Image extraite du film "Shoah" de Claude Lanzmann (1985).
Image extraite du film "Shoah" de Claude Lanzmann (1985).
© AFP - ©Claude Lanzmann/Collection ChristopheL

2006. Huitième entretien avec Claude Lanzmann qui poursuit l'explication de son travail sur son film "Shoah".

Au cours de ce huitième rendez-vous, le réalisateur Claude Lanzmann analyse son rapport compliqué à l'écoulement du temps comme "suspendu" pendant ses douze années de travail consacrées à "Shoah".  Il raconte comment en quelque sorte "la vérité est devenue vraie".

Dans son film, il explique pourquoi les témoins "ne disent jamais "je" , ils disent "nous". Ils sont des porte-paroles des morts. Ils le voulaient ainsi et moi aussi." Il insiste sur le côté fictionnel de "Shoah", car pour lui, "il n'y avait aucune réalité à filmer, il fallait la créer cette réalité, l'inventer."

Publicité

Je refuse le nom de survivants. Ce ne sont pas des survivants. On peut les appeler des revenants ou des fantômes, des spectres.

Claude Lanzmann parle de son film "Shoah" dans "A voix nue" le 04/01/2006 sur France Culture. 8/10

21 min

Un film comme "Shoah" est une création pure du début à la fin. C'est pourquoi je récuse l'appellation de documentaire pour ce film. Ça fait exploser la catégorisation documentaire / fiction qui est plate et qui ne va pas très loin.

  • "A voix nue" 8/10
  • Première diffusion le 04/01/2006
  • Producteur : Laure Adler
  • Réalisation : Doria Zénine
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France