Publicité

Claude Lanzmann sur la Résistance : "C'était dans la jeunesse, j'aurais voulu avoir fait ça complètement en conscience"

Claude Lanzmann le 11 février 2016.
Claude Lanzmann le 11 février 2016.
© AFP - Joël Saget

2005. Deuxième volet de la série "A voix nue" avec Claude Lanzmann qui continue de raconter sa jeunesse au micro de Laure Adler. Il relate avec émotion les années sous l'Occupation allemande et ses actes dans la Résistance alors qu'il n'était qu'un lycéen.

Dans ce deuxième entretien des "A voix nue" diffusé en 2005, Claude Lanzmann raconte sa vie et celle de sa famille pendant la guerre. Son père dès 1939 était très pessimiste et a deviné que le pire allait arriver. Il a très tôt su qu'il fallait "passés inaperçus, être gris comme les murs". Son père apprenait aussi à ses enfants à se cacher rapidement dans une cache aménagée dans le jardin. "On battait vraiment des records de vitesse" se souvient-il .

Il évoque l'engagement dans la Résistance de son père et de son frère sans qu'aucun ne le sache. Lui-même, lycéen à Clermont-Ferrand, ville occupée par les Allemands depuis novembre 1942, est entré aux Jeunesses Communistes et a dirigé un réseau de Résistance au sein du lycée Blaise Pascal.

Publicité

Claude Lanzmann dans "A voix nue" le 27/12/2005 sur France Culture. 2/10

22 min

Il y avait des catacombes dans ce lycée. On avait très peu d 'armes, quelques revolvers, et on s'entraînait la nuit dans des catacombes profondes à tirer au revolver et pour frimer quelques fois, dans nos blouses grises d'internes on venait avec un flingue dans la poche. Mais moi je n'ai pas beaucoup travaillé cette année-là, trop occupé uniquement à la Résistance.

  • "A voix nue 2/10"
  • Première diffusion le 27/12/2005
  • Producteur : Laure Adler
  • Réalisation : Doria Zénine
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France