Publicité

Claude Régy : "La part d'incréé fait partie de la création"

Claude Régy le 12 novembre 2015.
Claude Régy le 12 novembre 2015.
© AFP - Joël SAGET

2006. Quatrième volet d'une série de cinq entretiens entre Laure Adler et le metteur en scène Claude Régy, qui évoque ici ce que la représentation théâtrale doit provoquer dans le public puis aborde ce qu'il appelle la part "d'incréé" dans la création.

Quatrième entretien de la série "A voix nue" diffusée en 2006 avec le metteur en scène Claude Régy qui raconte dans cet épisode, l'état dans lequel il est pendant les représentations de ses pièces : "C'est cette aventure de la rencontre entre ce qu'on a préparé et ce qu'on espère transmettre avec cette masse qui change tous les jours". Les réactions hostiles du public, le voir sortir de la salle,  certes "c'est extrêmement douloureux", "c'est comme si on vous arrache quelque chose de votre corps ou âme" mais les représentations "où il ne se passe aucune révolte, qui ne dérangent pas, qui ne font rien bouger dans tout ce qui est déjà admis, je crois que c'est inutile, ça ne sert à rien", affirme-t-il.

"A voix nue" 4/5 avec Claude Régy le 13/07/2006 sur France Culture.

25 min

Claude Régy fait référence aux "non nés" évoqué notamment chez la dramaturge Sarah Kane et par extension à la littérature, il réfléchit à cette vaste partie de l'"incréé" : "Ce qui n'a pas été écrit est aussi dans l'écriture et c'est cette part-là qu'il faut essayer de sonder et de capter."

Publicité

Je n'ai pas de pouvoir d'enchantement. Je n'enchante pas mon public.

  • "A voix nue" avec Claude Régy 4/5
  • Diffusion du 13/07/2006
  • Producteur : Laure Adler
  • Réalisation : Diphy Mariani
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France