Publicité

Comment aiguiser votre regard politique avec Stéphane Brizé

Par
Stéphane Brizé, Vincent Lindon et Mélanie Rover à Cannes pour la présentation du film En guerre, le 15 mai 2018
Stéphane Brizé, Vincent Lindon et Mélanie Rover à Cannes pour la présentation du film En guerre, le 15 mai 2018
© AFP - Jacky Godard

Vidéo. Dans son dernier film, "En guerre", Stéphane Brizé montre la lutte désespérée des salariés d'une entreprise qui s'apprête à fermer, malgré sa rentabilité. Parmi les influences de son réalisateur, plusieurs films qui traitent de lutte sociale et de résilience.

En guerre raconte le combat d'une poignée de salariés face à la décision de fermer leur entreprise, malgré son taux de rentabilité positif et les lourds sacrifices économiques auxquels ils ont déjà consentis. 

L'histoire de cette révolte fait écho à plusieurs conflits sociaux réels, dont la lutte des ouvriers de Continental, en 2009. Certaines scènes du film rappellent aussi d'autres moments médiatiques forts de ces dernières années, comme les photos du DRH d'Air France et de sa chemise déchirée en octobre 2015.

Publicité

Mais le film se nourrit aussi indirectement de plusieurs long-métrages et documentaires qui traitent de lutte sociale à la manière de David contre Goliath. 

Parmi les films qui ont inspiré Stéphane Brizé, on trouve un film peu connu de Ken Loach sur la privatisation du rail anglais, un film américain de Martin Ritt sur une jeune femme qui crée un syndicat au sein de son usine de Caroline du Nord et un documentaire sur la révolte des Lip, premier exemple d'autogestion d'une entreprise au début des années 1970 en France.

Du Grain à moudre
39 min