Publicité

Comment des enregistrements sonores de la signature de l'armistice de 1940 ont refait surface

Par
Les délégations françaises et nazis, signent l'armistice, le 22 juin 1940.
Les délégations françaises et nazis, signent l'armistice, le 22 juin 1940.
© Getty - Hulton Archive

En 2015, 45 lourds disques d'enregistrement disparus ont resurgi lors d'une enchère à Munich. Il s'agissait des enregistrements des négociations de signature de l'armistice de 1940. Un documentaire, diffusé ce dimanche sur France 5, va permettre d'écouter pour la première fois ces documents uniques.

Mise à jour : Dans un article publié ce jour, la rubrique Checknews de Libération dément le caractère inédit de ces documents sonores, qui avaient d'ailleurs déjà été diffusés sur France Inter en 1990. Il s'agit bien, cependant, des enregistrements qui avaient été remis à Pétain, et qui étaient portés disparus depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

"Le gouvernement français considère la clause de livraison de tous les ressortissants allemands, désignés par le gouvernement du Reich, comme contraire à l'honneur, en raison de la pratique du droit d'asile", entend-t-on distinctement prononcer le général français Huntziger, qui signera l'armistice du 22 juin 1940.  Si on disposait de nombreuses images d'archive de la signature de cette convention entre le Troisième Reich et le gouvernement français, les enregistrements sonores réalisés dans le wagon ayant servi de lieu de réunion en forêt de Compiègne demeuraient introuvables. 

Publicité

Hitler avait pris soin de faire enregistrer la scène pour graver dans l'histoire l'humiliation de la France, mais il avait également fait truffer le wagon de micros pour obtenir un enregistrement sonore secret. Il confia par la suite une unique copie de ses enregistrements au maréchal Pétain. Mais dans le chaos de sa fuite à Sigmaren, ce dernier aurait confié les six disques métalliques à des personnes de confiance, ensuite égarés dans la fin de la guerre. Ils disparaissent pendant 75 ans, avant de resurgir en 2015 lors d'une vente aux enchères en Allemagne. Un collectionneur, Bruno Ledoux, les achète pour quelques milliers d'euros et réalise rapidement l'importance historique de sa découverte : il les fait préserver et confie des copies à Emmanuel Amara, pour qu'il en fasse un documentaire, 1940, les secrets de l'armistice, dont le deuxième volet, avec ces extraits sonores, sera diffusé ce dimanche 3 février à 22h40 sur France 5. 

"La France est vaincue"

Ces documents d'archive uniques permettent de**"**redonne(r) une vie à ce moment terrible pour les Français, où les Allemands tiennent leur victoire", a expliqué Emmanuel Amara à FranceInfo. On peut notamment y entendre le fatidique "La France est vaincue", et la délégation française quitter en silence le wagon, alors que des militaires allemands entament l'hymne germanique.

Ces archives exceptionnelles, que l'émission La Marche de l'Histoire, sur France Inter, a également pu consulter, devraient bientôt être libres d’accès. Selon FranceInfo, le collectionneur Bruno Ledoux souhaite les offrir au gouvernement français afin qu’ils soient versés aux archives nationales.