Compétition cannoise et gouvernement, même combat ?

Publicité

Compétition cannoise et gouvernement, même combat ?

La montée des marches du palais des festivals : le passage obligé du festival de Cannes
La montée des marches du palais des festivals : le passage obligé du festival de Cannes
© AFP - Loïc Venance

Signe s’il en fallait que Cannes est toujours dans l’air du temps, la compétition pour la Palme d’or 2017 est rajeunie et renouvelée. Côté parité, ce n’est pas encore ça…

Ils sont presque aussi nombreux que nos nouveaux ministres, 19, leur sélection a été aussi compliquée, à en croire le délégué général du Festival Thierry Frémaux, et ils incarnent un, tout relatif, renouvellement, puisqu'on les a quand même déjà tous repérés dans d'autres sélections ou festivals : les aspirants à la Palme ne sont pas de vieux briscards, ces fameux "abonnés" de la Croisette, mis à part le déjà bipalmé Michael Haneke et son "Happy End", portrait d'une famille bourgeoise de Calais indifférente aux drames des migrants qui campent à quelques kilomètres, ça parlera à notre premier ministre.

A LIRE Festival de Cannes : demandez le programme !

Publicité

On est donc bien parti, du moins l'espère-t-on, pour la mise en lumière de nouveaux talents. Sera-ce le Hongrois Kornel Mundruczo, qui lui aussi s'attache dans "La Lune de Jupiter" à représenter la crise migratoire, mais par la science-fiction, avec une histoire de réfugié doué de lévitation ? Seront-ce les frères new-yorkais ultra indépendants Benny & Josh Safdie, et leur "Good Time", film de braquage avec la star Robert Pattinson, ? Si on sait à peu près à quoi s'attendre avec les biopics de Rodin et de Godard signés Doillon et Hazanavicius, on attend beaucoup de Robin Campillo et de son évocation des combats d'Act Up, "120 battements par minute". Année politique, année du renouvellement, donc, peut-être. En revanche, côté parité, ce n'est pas encore ça : elles ne sont que trois à concourir, ce qui, selon les standards cannois, doit être considéré comme une plutôt bonne année.