Publicité

Corée du Nord et grandes puissances: le rapport des forces

Par
Défilé à Pyongyang en octobre 2015, pour les 70 ans du parti unique
Défilé à Pyongyang en octobre 2015, pour les 70 ans du parti unique
© AFP - Ed Jones

Pyongyang a multiplié ces derniers mois ses tests de missiles et vient de mener son plus puissant essai nucléaire. Ces manoeuvres inquiètent son voisin du Sud ainsi que la communauté internationale et posent question sur l'équilibre des forces militaires dans la région. Revue des troupes.

En 2006, la Corée du Nord débute ses essais nucléaires. Les sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU et les survols de bombardiers américains au dessus de la Corée du Sud ne semblent pas depuis la freiner.

Sa démonstration de force de vendredi dernier depuis son site de référence de Punggye-ri (nord-est) n'était "que" son cinquième essai nucléaire. Puissance estimée : 10 kilotonnes, soit près du double de l'engin testé en janvier lors du précédent essai nucléaire (Hiroshima = entre 12 et 15 kilotonnes).

Publicité

Les autorités de Séoul ont déclaré ce lundi qu'un nouvel essai pourrait désormais se produire à tout moment.

Répartition du nombre d'ogives nucléaires dans le monde
Répartition du nombre d'ogives nucléaires dans le monde
© Radio France - Antoine Guerrier

La Corée du Nord, qui prétend être maintenant en mesure de monter des ogives nucléaires sur des missiles balistiques, brandit également des troupes aussi nombreuses que déterminées. Tel que le montrent ces images de propagande, à l'occasion des 70 ans du parti unique en octobre dernier :

Le dictateur Kim Jong-un pourrait depuis peu compter sur la conscription obligatoire des femmes, quand environ 28 500 militaires américains sont déployés en Corée du Sud. Ces femmes âgées de 17 à 23 ans s'ajoutent aux hommes mobilisés pendant dix ans de leur vie !

Effectifs des troupes liées au conflit entre la Corée du Nord et du Sud
Effectifs des troupes liées au conflit entre la Corée du Nord et du Sud
© Radio France - Antoine Guerrier

Écoutez l'analyse récente dans "Les Enjeux internationaux" de Pascal Dayez-Burgeon, ancien diplomate en Corée (2001-2006) et directeur adjoint de l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC) :

Corée du Nord. Comment expliquer la gesticulation balistique du régime ?

10 min

Écoutez également Corée du Nord : l’État nucléaire, émission "Affaires étrangères" d'avril dernier