Publicité

Coronavirus, Brexit, l'heure du "Leave" et Roschdy Zem : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir par mail chaque semaine.

Bonjour à toutes et à tous !

Publicité

C'est une semaine dont l'histoire se souviendra qui a débuté ce 27 janvier. Symbole fort, Jérusalem a accueilli les chefs d'État d'une quarantaine de pays, à l'occasion de la commémoration du 75e anniversaire de la libération des camps. Armand Bulwa, déporté lui au camp de Buchenwald, à l'âge de 15 ans, se souvient et nous lègue ce livre témoignage « Après le bois de hêtres » (éd. L'Archipel). Semaine qui s'achève ce vendredi, avec le départ de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Un saut vers l'inconnu pour le pays qui a hésité plus de trois ans entre le camp du "Leave" et celui du "Remain". Concordance des temps ou simple coïncidence, au très sérieux Brexit s'ajoute le plus original "Megxit", une autre forme de séparation à laquelle la monarchie ne s'attendait pas. Décidément une semaine où la question des frontières demeure au cœur de l'actualité, puisqu'elle a également été marquée par l'épidémie de coronavirus, partie de la province du Hubei en Chine. Responsable de plusieurs centaines de morts dans le pays, et de plusieurs cas avérés en France, le virus comme la panique se répandent, et avec eux la crainte, maintes fois éprouvée, d'une pandémie à l'échelle mondiale. 

Bonnes écoutes ! Emilie Balla

COMPRENDRE

L'Union Jack flottant devant Big Ben à Londres
L'Union Jack flottant devant Big Ben à Londres
© AFP - BEN STANSALL

Brexit Day. Trois ans et demi après la victoire du "Leave" lors du référendum du 23 juin 2016, le Royaume-Uni acte sa sortie de l'UE et entre dans une nouvelle phase ; onze mois de négociations pour quitter les institutions européennes. En ce jour historique, France Culture propose une matinale exceptionnelle en direct des studios de la BBC à Londres. (Les Matins, 42 min)

Les gares, un enjeu politique ? À Paris, deux candidats aux élections municipales, Benjamin Griveaux et Cédric Villani, ont chacun un projet pour la Gare de l'Est ou la Gare du Nord. Mais pourquoi les gares se retrouvent-elles au centre du jeu politique ? Quel symbole représentent-elles pour une ville ? (La Question du jour, 7 min)

2020, année de la BD... précaire ? Jamais les créations n'ont été aussi variées et florissantes dans le secteur, jamais la bande dessinée n'a été autant honorée, pourtant jamais les auteurs autrices n'ont été aussi pauvres, plus d'un tiers vit sous le seuil de pauvreté. D'où vient ce paradoxe qui enferme les créateurs ? Mathilde Serrell décrypte pour nous le rapport Racine, alors que se déroule en ce moment le festival d'Angoulême. (La Théorie, 3 min).

APPRENDRE

Simone Veil au camp de concentration de Natzweiler-Struthof (aujourd’hui en France) le 19 mai 1985
Simone Veil au camp de concentration de Natzweiler-Struthof (aujourd’hui en France) le 19 mai 1985
© Getty - Crédits : Dominique GUTEKUNST

Devoir de mémoire. 75 ans après la libération des camps, les questions autour de la mémoire et de sa sauvegarde sont toujours d’actualité. Mais comment transmettre et enseigner un événement dont les survivants disparaissent peu à peu ? Le cinéaste, David Teboul, a eu l'opportunité de recueillir les propos de Simone Veil. (La Grande table idées, 33 min)

Ce que le monde doit à l'hiver 1944-1945. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale l'Europe entre dans une phase de paix, mais elle est relative, la fin du conflit ne marque pas l'arrêt total de la violence. La Guerre froide et la crise cubaine font planer la crainte de son retour, en Europe et d'autres régions du monde. Mais est-ce pour autant le début de la mondialisation ? Analyse avec l'historien britannique Ian Kershaw. (Le Cours de l'histoire, 54 min)

TOC, une vie sous contrôles. Vous venez de sortir de chez vous, mais avez-vous avez bien fermé la porte à clé ? Fermé le gaz ? Les fenêtres ? Vérifié le courrier ? Ces pensées parasites, tout le monde les a eues un jour ou l’autre. Mais lorsqu’elles reviennent sans cesse, la vie se transforme rapidement en enfer. Un mal, qui n'est pas contemporain puisque Shakespeare les dépeignait déjà chez Lady Macbeth. D’où viennent-ils, et comment les guérir ? (La Méthode scientifique, 58 min).

Un art archi utile. L'architecture est la forme d’art la plus omniprésente dans nos vies, mais elle est en même temps la plus absente du corpus philosophique. Hegel et Schopenhauer lui ont cependant donné une place dans leur système esthétique. (Les Chemins de la philosophie, 58 min). 

(RE)DÉCOUVRIR

"Histoire d'un regard", de Mariana Otero, sortie le 29 janvier 2020
"Histoire d'un regard", de Mariana Otero, sortie le 29 janvier 2020

"Histoire d'un regard". 1964-1970 : six années de reportages que la réalisatrice Mariana Otero, décide d’explorer pour restituer la démarche du photographe Gilles Caron à travers son regard au sens propre du terme : elle obtient les 100 000 négatifs conservés sur un disque dur et reconstitue les événements photographiés. (La Grande table, 27 min).

Erri De Luca, de Naples au monde. Écrivain polyglotte, ouvrier alpiniste, militant écologiste, il est l'un des intellectuels italiens les plus lus au monde. Une série en cinq épisodes pour découvrir l'homme profondément européen, qui débute en se confiant sur son enfance napolitaine et sa plongée dans les livres. (À voix nue, 30 min).

Danser la mémoire collective. Marquée par la perte récente d'amis qui lui étaient chers, Wendy Whelan a pris le parti de la vie. Devenue également directrice du New York City Ballet, c'est à nouveau à travers la danse qu'elle extériorise le mal-être qu'elle a pu ressentir, successivement vêtue de blanc puis de noir dans "The Day", présenté au Théâtre de la Ville, du 24 janvier au 6 février. (La Grande table, 27 min). 

LA CITATION

Cette semaine, la citation nous vient de Roschdy Zem, acteur capable d'incarner des personnages antagonistes, à contre-emploi de sa personnalité ou alors étrangement proche de ce qu'il est. Fort de son expérience, il sait aujourd'hui parfaitement allier cinéma et théâtre, puisqu'il est actuellement sur les planches pour "Trahisons" de Harold Pinter, mis en scène par Michel Fau (Théâtre de la Madeleine, jusqu’au 14 mars) et à l'affiche du le film"La fille au bracelet", de Stéphane Demoustier (en salles le 12 février). Un entretien à (ré)écouter dans La Grande table

Pour moi, être vrai en tant qu'acteur c'est comme une note de musique […] ça n'existe pas l'interprétation parfaite mais il y a un état, certains soirs, où on flirte avec le parfait et on est dans l'authenticité, mais comment l'obtenir ? Pour moi cela reste un mystère.
Roschdy Zem

Pour terminer cette session, le 9e Art est à l'honneur à l'occasion du 47e Festival d'Angoulême qui se déroule en ce moment et jusque au dimanche 2 février. Tewfik Hakem, producteur du Réveil Culturel, vous propose un tour d'horizon de ses 10 coups de cœur BD de l'année 2019. Au programme : un escroc impuissant, un pirate ivrogne, un aventurier mythomane et une poignée d’oisifs décomplexés… Marilyn qui revient le visage défigurée par la colère et bien d'autres...
Bonne lecture et à la semaine prochaine !