Publicité

Culture et territoires, recherche, Clinique de l'amour et Claire Bretécher : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage
-

Sélection . Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir par mail chaque semaine

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

A l'aune des élections municipales, quels sont les territoires de la culture ? Toute la semaine, notre radio revient sur les lieux où se fait la culture. Car cette dernière n'existe pas qu'à Paris ou en en métropoles. On la trouve partout, des résidences d'artistes situées dans de petits villages aux musées régionaux, dont les collections remontent aux campagnes napoléoniennes. A l'heure où l'Etat se désinvestit massivement des politiques culturelles locales, il convient donc de dynamiser les régions isolées, attirer un public renouvelé, enrichir l'offre culturelle... Autant de défis qui viennent jalonner la mise en place des politiques culturelles. Faut-il suivre l'exemple d'Arles, devenue capitale mondiale de la photographie, ou d'Avignon, capitale du théâtre, pour faire survivre la culture ? Les inégalités, au prisme des territoires, cachent cependant des disparités sociales bien réelles, qui rendent la tâche ardue. Bonnes écoutes. Pierre Ropert

COMPRENDRE

Quel modèle inventer pour la recherche aujourd'hui ?
Quel modèle inventer pour la recherche aujourd'hui ?
© Getty -

Où va la recherche ? Le gouvernement a annoncé une augmentation du budget pour la recherche à 3% du PIB. Mais de nombreux enseignants-chercheurs demeurent inquiets : aux conditions de travail, jugées de plus en plus difficiles, s’ajoutent les craintes de l’accroissement de la compétition au détriment de la coopération, de la précarisation des personnels ou encore d’une atteinte à l’indépendance... (L'Invité(e) des matins, 44 min)

Pugilat en ligne. Les réseaux sociaux participent au flux ininterrompu de polémiques qui saturent notre espace de débat. Notre époque serait celle du scandale et de l'indignation permanente. Comment les médias traditionnels traitent-ils ces polémiques et comment préserver un véritable débat ? (Le Temps du débat, 38 min)

L'économiste qui murmure à l'oreille des candidats démocrates. Les riches paient moins d’impôts que le reste de la population. C’est le constat de l'économiste Gabriel Zucman, qui a inspiré les programmes des candidats démocrates aux Etats-Unis, Bernie Sanders et d'Elizabeth Warren. Sa recommandation ? Taxer les ultra-riches pour réduire les inégalités. (La Grande Table idées, 34 min)

Fenêtre sur coup. "Zineb me répète comme la veille : 'Dès que je sors tu vas m'aider pour savoir qui m'a tirée dessus, et pourquoi il m'a visée. Parce qu'il m'a visée'. Elle insistait tellement sur ce mot : 'Il m'a regardée, et après il m'a visée'." Le 1er décembre 2018, des rassemblements ont lieu à Marseille pour réclamer des logements dignes. Un tir de grenade lacrymogène lancé en pleine manifestation touche Zineb Redouane, qui fermait la fenêtre de son appartement. L'octogénaire décède le lendemain.  (Les Pieds sur Terre, 27 min)

APPRENDRE

La Clinique de l'amour
La Clinique de l'amour
© Radio France

La Clinique de l'amour. Dans un hôpital public du sud de la France, un psychiatre et une psychologue reçoivent des couples au bord de la rupture. Les patients viennent à deux, parfois avec leurs enfants, et exposent les malentendus, les vieilles histoires, les conflits qui ont fragilisé l’amour : charge mentale, argent, fréquence des rapports sexuels... Rancœur et espoir se mêlent. Alors commence le travail : parler, écouter l’autre, faire face ensemble… Un podcast natif en 5 épisodes. (La Clinique de l'amour, 27 min)

Gramsci, marxiste à l'italienne. Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Marion Maréchal-Le Pen… Antonio Gramsci ne cesse de renaître de ses cendres. A gauche mais aussi à droite, il est cité, convoqué, récupéré. Quel usage faire de sa philosophie politique, qui appelait à fonder une nouvelle société ? (Les Chemins de la philosophie, 58 min)

Neuropolitique : la fabrique de l’opinion. Savez-vous pour qui vous allez voter ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qui influe sur nos choix politiques ? Le milieu socio-professionnel ? Les origines familiales ? La génétique ? Parce que le comportement politique est un comportement social comme les autres, la prise de décision est la résultante de facteurs multiples qui intéressent les neurosciences et les politiques eux-mêmes, qui s’en emparent pour tenter de rallier à eux le maximum de voix. (La Méthode scientifique, 58 min) 

DÉCOUVRIR

Claire Bretécher, chez elle, en 1979.
Claire Bretécher, chez elle, en 1979.
© Getty - Liselotte Erben

Hommage à Claire Bretécher. Pionnière de la bande dessinée, Claire Bretécher a inventé un style, un langage, un "genre". L'autrice des "Frustrés" et d'"Agrippine", qui a dominé le paysage français de la BD pendant plus de quatre décennies et a imposé les femmes dans la BD, est décédée mardi 11 février à l'âge de 79 ans. (La Dispute, 55 min)

"Debout les morts" ! Un matin, la cantatrice Sophia Siméonidis trouve dans son jardin un arbre qui n’y était pas la veille... Qui a planté ce hêtre et pourquoi ? Son mari tente de la tranquilliser, mais les jours passent et elle en perd le sommeil. Découvrez le génial polar de Fred Vargas adapté à la radio. (Fictions/ Le Feuilleton, 24 min)

L’Art sans art de Cartier-Bresson. Henri Cartier-Bresson confiait ne pas avoir "l'obsession de la photo" mais être obsédé par ce qu'il voyait, par "la vie et la réalité". Il faut comprendre cela pour s'approcher du personnage et de son oeuvre. (La Compagnie des œuvres, 58 min)

LA CITATION

Comment survit-on dans une cellule de prison et surtout comment peut-on y étudier la philosophie ? Pour le philosophe Bernard Stiegler, la réponse est dans la question, raconte-t-il dans la série d'A Voix Nue qui lui est consacrée : 

J’étais un paria, en dehors du monde, et de fait, en suspension de la thèse du monde. Et la je me suis dit que j'avais la chance extraordinaire de me trouver dans un laboratoire phénoménologique à plein temps. Alors, je pouvais produire des expériences philosophiques uniques dans l’histoire du monde. Et là, je vais découvrir que finalement, il reste quelque chose, dans ce non-monde : les livres. Et c’est ainsi que j’ai découvert Derrida. 

Au sortir de la Saint-Valentin, il vous reste quelques kilos de gingembre à cuisiner, que vous aviez acheté en raison de ses vertus aphrodisiaques ? Hélas, comme l'explique la journaliste Liza Fanjeaux dans Les Bonnes Choses, l'effet présumé du gingembre n'est qu'un leurre : "Avec la chaleur et la salivation, le cerveau imagine une excitation sexuelle, alors qu'on est juste en train de manger du gingembre..." Pas de panique cependant, cette épice magique au goût légèrement citronné, dont le nom sanskrit signifie "en forme de corne", a d'autres qualités : tout n'est donc pas perdu ! A la semaine prochaine !