Publicité

Daech s’en prend au patrimoine de Palmyre

Par

Les djihadistes de l’EI ont détruit à l'explosif une grande partie du temple de Bêl, a confirmé ce lundi soir l'ONU grâce à des images satellite.

La semaine dernière, les djihadistes avaient dynamité le temple de Baalshamin et décapité l'ex chef des Antiquités de la cité antique syrienne surnommée la "perle du désert".

Le temple de Bêl
Le temple de Bêl
- Creative Commons

« Nous pouvons confirmer la destruction du bâtiment principal du temple de Bêl ainsi que celle d’une rangée de colonnes qui le jouxte », a déclaré ce lundi soir l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar). Il venait de comparer des images satellite avant et après l’explosion organisée par le groupe État islamique (EI).

Publicité
Le temple de Bêl, à Palmyre, en Syrie, avant et après sa destruction par Daech en août 2015
Le temple de Bêl, à Palmyre, en Syrie, avant et après sa destruction par Daech en août 2015

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait été le premier à annoncer ce nouvel attentat culturel.

Mais longtemps lundi, la réalité des destructions n’était pas confirmée. Le directeur des Antiquités et des musées de Syrie, Maamoun Abdelkarim , avait confirmé à l’AFP une explosion dimanche dans l’immense cour, tout en restant prudent sur les dégâts.

"Nous vivons un cauchemar !"

Fin juin dernier, notre envoyée spéciale en Syrie, Valérie Crova, avait rencontré Maamoun Abdelkarim au sujet de Palmyre :

Ces derniers jours avaient déjà été marqués par des attaques délibérées de Daech contre le patrimoine antique de Palmyre. La semaine dernière, les djihadistes ont ainsi détruit à l’explosif le temple de Baalshamin. Et dès la prise du site, en mai dernier, les combattants djihadistes ont miné les lieux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"La destruction de Palmyre constitue un crime intolérable contre la civilisation mais n’effacera jamais 4 500 ans d’histoire". La Directrice générale de l’UNESCO

Irina Bokova a exprimé son profond désarroi en condamnant la destruction du temple de Bel. Selon elle, "Chacune de ces attaques nous appelle à partager encore davantage le patrimoine de l’humanité, dans les musées, dans les écoles, dans les médias, à la maison."

La France, par la voix du porte-parole du Quai d’Orsay Romain Nadal, a condamné lundi les destructions partielles sur le temple de Bêl : "Daech persiste dans sa volonté criminelle d'anéantir la diversité culturelle plurimillénaire du Moyen-Orient".

Écoutez la réaction duspécialiste de la Syrie antique et de Palmyre Maurice Sartre à ces destructions. Il répond à Zoé Sfez, dans son journal de la culture :

Daech détruit le patrimoine de Palmyre. Journal de la culture de Zoé Sfez du 1er septembre 2015

3 min

Quelques jours avant la destruction du temple de Baalshamin, Daech avait aussi décapité en public l'ex chef des Antiquités de Palmyre, Khaled al-Asaad, un spécialiste internationalement reconnu âgé de 82 ans.

En Syrie, l’EI a exécuté l’ancien directeur du site antique de Palmyre.

Daech a déjà commis de nombreuses destructions d’antiquités en Irak ces derniers mois, et le site historique exceptionnel de Palmyre risque de ne pas échapper aux destructions.

C’est notamment la valeur patrimoniale de la cité antique qui fait de Palmyre une ville stratégique pour l’EI.

Palmyre est mondialement connu pour son site antique unique, et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Écoutez d'ailleurs dans une émission de Michel Cazenave de 1983 la richesse de ce qui fut l'un des plus importants foyers culturels du monde antique ! Un entretien avec Adnan Bounni, directeur en chef du service des fouilles archéologiques de Syrie et considéré comme le père de l’archéologie syrienne :

Documentaire d'été - Survol de la Syrie, 5 : Le destin de Palmyre

30 min

Les destructions de Daech à Palmyre
Les destructions de Daech à Palmyre