Publicité

Danser dans la marge

Volmir
Volmir

Rendre visible les marginaux, incarner le corps des exclus à travers leurs gestes et leurs postures, voilà le parti pris du chorégraphe et danseur brésilien Volmir Cordeiro dans son solo « Ciel ». Une création qui parle aussi de sa propre histoire, lui qui a grandi à Concórdia, petite ville conservatrice du sud du Brésil où Volmir s’est toujours senti étranger : par le regard qu’on lui renvoyait, par ses centres d’intérêt jugés trop éloignés de la norme masculine, sa silhouette, sa démarche, tout ce qui le rendait singulier.

Pour être soi-même, il fallait partir. Projet qu’il a mis à exécution grâce aux études (à l’université de Rio de Janeiro) et à la danse dans diverses compagnies. En 2011, Volmir Cordeiro arrive en France et intègre le master « Danse, création et performance » du Centre national de danse contemporaine d'Angers. Aujourd’hui, tout en développant son travail de danseur et de chorégraphe, il a commencé une thèse-création à l’université Paris 8 autour des figures des marginalités sociales dans le champ de l'art chorégraphique.

#Danser dans la marge avec Volmir Cordeiro

Publicité

undefined

0 min

Mes conseils de lecture

**« Expérience et Pauvreté » de Walter Benjamin, philosophe et historien de l’art allemand (1892 – 1940) **

Écrit en 1933, ce texte nous propose de réfléchir à une question très pertinente, toujours très puissante pour notre actualité : qui est capable de raconter? Qui peut transmettre une expérience vécue en en proposant une autre forme à son auditeur? Partant de la Première guerre mondiale et du fait que les gens en sont revenus muets, car tellement pauvres en récit, l'auteur nous propose de réfléchir au statut et à la fonction du conteur ainsi qu’à son irréductible disponibilité à échanger des expériences.

Pensons aux marins et aux paysans, à leur incontournable maîtrise à gérer des histoires, à offrir du temps, de l'intimité, à partager un récit qui ne soit ni dans la vérification et ni dans la rapidité accablante de la tyrannie de l'information. Dans le récit, la chose racontée émerge de la vie de celui qui raconte pour ensuite s'en extraire.

Ce qui m'inspire dans cet ouvrage, c'est de penser à travailler le récit par le corps en faisant agir la voix, mais aussi les yeux et les mains. La figure du conteur détermine un rôle fondamental pour la pratique artistique aussi bien que pour la recherche : transformer la matière brute d'un vécu, à la fois étroitement personnel en une expérience partageable, solide et indépendante de soi. Raconter non pour simplement faire acte de description, mais pour s'engager dans une transformation poignante de la réalité.

**« Livre de l'intranquillité » de Fernando Pessoa, écrivain portugais (1988 – 1935) **

Attribué par l'auteur à son hétéronyme Bernardo Pessoa, ce livre est un foyer de pensées et de sensations qui touchent à maints endroits à l'existence humaine. En commençant par l'affirmation de la vie et tout ce qui est capable de la mettre à son état le plus actif, la joie et la capacité d'agir font acte de présence constante et déterminent la vitalité de l'être. L'errant ou bien celui qui habite les limbes, porte en lui une forme de détachement vis-à-vis de la justice, de la beauté, des valeurs conçues comme étant celles d'une société qui a du mal avec tout ce qui reste à la marge, tout ce qui occupe des lieux peu touchés puisque jugés comme « pauvres » en figures.

Ce livre est une confrontation avec la solitude, la douleur, l'absence de certitudes et la capacité de rester vivant dans des endroits douteux, fragiles, condamnés par l'inquiétude et les contradictions. Lire ce livre, c'est jouer le courage de rester faible, vulnérable, voire insaisissable.

Ma danse

Extrait de mon solo « Ciel »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour retrouver Volmir Cordeiro, rendez-vous à la Ménagerie de Verre à Paris. Il y interprétera du 4 au 6 décembre 2014, Inês, sa dernière création chorégraphique

**Ma thèse **

Mon univers musical

**Ella Fitzgerald - ** Some Of These Days

http://www.eyeneer.com/video/jazz/ella-fitzgerald/some-of-these-days

José Miguel Wisnik - Presente

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Nina Simone - Feeling Good

Miami maculelê

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

**Caetano Veloso - How Beautiful Could A Being **

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le monde est un campus est un programme réalisé avec le soutien de

logo_campusfrance.png
logo_campusfrance.png