Publicité

Décès du cinéaste et romancier Pierre Schoendoerffer

Par

Pierre Schoendoerffer
Pierre Schoendoerffer
© Maxppp

Le journaliste, cinéaste et romancier Pierre Schoendoerffer est décédé mercredi matin, à l'âge de 83 ans, des suites d'une opération. Il est l’auteur et réalisateur de La 317e section et du Crabe tambour , Grand Prix du roman de l'Académie française en 1977.
Engagé au service cinématographique des armées, il fait ses débuts de caméraman en Indochine à 22 ans. Prisonnier à Dien Bien Phu en mai 1954, il passe quatre mois en captivité. A sa libération, il a quitte l'armée pour devenir correspondant de guerre. Présent sur tous les fronts, du Vietnam à l’Algérie, il est à la fois grand reporter, écrivain et cinéaste. En 1958, le cinéaste adapte à l’écran le roman de Joseph Kessel, La Passe du diable .

Dans l'émission de Tewfik Hakem, Un autre jour est possible, du 7 mars 2012, Bénédicte Chéron évoque les guerres de décolonisation vues par Pierre Schoendoerffer.

Publicité

Des romans et des films de guerre

En 1965, il réalise La 317e section , une adaptation cinématographique de son premier roman. C’est un film de fiction, très proche du documentaire, sur une section de l’armée française pendant la guerre d’Indochine. Le film reçoit le Prix du scénario au festival de Cannes.

Pierre Schoendoerffer réalise aussi un documentaire sur des marines engagés au Vietnam, c'est La Section Anderson. Le film est récompensé par l’Oscar du meilleur film documentaire. Le premier hommage, ce mercredi matin, de Michel Ciment dans l'émission Les Matins de France Culture.

Écouter

1 min

Dans le journal de 12h30, Antoine Mercier reçoit Alain Kruger , producteur à France Culture, et réalisateur d’une série d’émissions A Voix nue avec le cinéaste.

Écouter

4 min

A écouter sur France Culture : une semaine d’A voix nue avec Pierre Schoendoerffer , du 19 au 23 mars de 20h à 20h30.En 1976, il écrit puis porte à l’écran, l'année suivante, Le Crabe Tambour qui obtient le Grand Prix du roman de l'Académie française. Pour réaliser ce film, il tourne pendant sept semaines sur un navire de guerre, l'escorteur d'escadre Jauréguiberry. Ce travail sera salué par trois César dont celui de meilleur réalisateur.

Sur le site de l'ECPAD Pierre Schoendoerffer donne une leçon de cinéma : il témoignage et analyse ses propres images tournées en Indochine.

Pierre Schoendoerffer signe Diên Biên Phu qui sort sur les écrans en 1992. Le cinéaste retrace le parcours d’un reporter américain quand débute la bataille de Diên Biên Phu. Le journaliste essaye de couvrir la guerre entre les résistants indépendantistes d’Indochine et la France. Au final, le film est une puissante fresque guerrière doublée d'une méditation sur les sacrifices humains inutiles.

Pierre Schoendoerffer était l’un des membres fondateurs des César. Il était également vice-président de l'Académie des Beaux-Arts dont il était membre depuis 1988.