Publicité

Depuis quand les planètes nous instruisent ?

Avant d'avoir l'écriture, les hommes protohistoriques avaient suffisamment de connaissances en astronomie pour déduire leur rapport au temps des mouvements du Soleil et de la Lune. Archéologue à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Florent Mathias consacre sa thèse aux conceptions du ciel à l'âge du fer et peut même dater le moment où on est passé d'un temps binaire à un calendrier plus complexe. Même si, deux millénaires avant notre ère jusqu'à la conquête romaine, il est encore trop tôt pour vraiment parler d'astronomie.

©LDA Sachsen-Anhalt, J. Lipták