Publicité

DIDEROT, LE COMBATTANT DE LA LIBERTE

**Denis Diderot (1713-1784) est probablement le philosophe le plus important des Lumières françaises et l’un des écrivains les plus passionnants du XVIIIe siècle. Tout en restituant les étapes d'une existence vouée au combat, Gerhardt Stenger, maître de conférences en Littérature française à l'Université de Nantes et spécialiste des Lumières, nous livre dans cette conférence les clés d'une pensée mise au service de la liberté. **

Denis Diderot
Denis Diderot
© Radio France - Louis-Michel Van Loo

Brillant élève chez les jésuites de Langres, le jeune Diderot monte à Paris pour y terminer ses études secondaires et s'inscrire à la Sorbonne en vue d'une carrière d'ecclésiastique. Arrivé dans la capitale, il y découvre la liberté et la philosophie des Lumières : tout en fréquentant la faculté de théologie, il abandonne la religion, devient athée et se lance dans l'aventure de l'Encyclopédie dont il prend la direction après la défection de d'Alembert. En 1749, il fait de la prison pour avoir trop ouvertement affiché ses opinions subversives dans la* Lettre sur les aveugles* , puis plonge dans la semi-clandestinité afin de mener à bien l'entreprise encyclopédique. De 1755 à 1775, il devient successivement auteur dramatique, romancier, critique d'art et conseiller de Catherine II de Russie. Sans cesser de réfléchir au matérialisme, il prend des positions politiques de plus en plus radicales au cours des dix dernières années de sa vie au point de figurer, grâce à sa collaboration à l'Histoire des deux Indes de l'abbé Raynal, parmi les inspirateurs de la Révolution.

Publicité
x
x
© Radio France

** Pour aller plus loin ...**

Voir toutes les conférences de l'Université de Nantes