Publicité

Doux parcours à travers l’orgasme clitoridien

Par
Doux parcours à travers l’orgasme clitoridien
Doux parcours à travers l’orgasme clitoridien
© Getty - Igor Ustynskyy

Un peu de douceur dans le monde de brutes de la recherche : voyage à travers les zones érogènes jusqu’à l’ultime finesse d’un orgasme clitoridien.

Mettons un peu de douceur dans ce monde rigide, descriptif, factuel ! Car enfin, de quoi parlons nous ? D’un organe ? De terminaisons nerveuses ? De cellules ? De tout cela, oui ; mais parlons donc aussi un peu d’humanité… Revenons à l’essence de cette relation entre deux personnes, à la recherche d’un plaisir partagé, au plus profond de leur intimité.

La route est longue ; elle commence par le bout d’un doigt, doté d’un merveilleux dispositif, les récepteurs sensoriels. Ils sont des milliers. Chacun d’entre eux émet un signal nerveux en réponse aux déformations mécaniques et aux changements de température qu’il reçoit. Et chacun d’entre eux renvoie ces informations, tout au long de nos nerfs sensoriels, jusqu’au cerveau.

Publicité

Fermez les yeux ; fermez les yeux, vraiment ! Sans tricher.

Doux parcours à travers l’orgasme clitoridien

4 min

Une chronique de Paul Pascal, enregistrée en décembre 2017, produite par le Labo des savoirs.

Retrouvez l'intégralité de la chronique.

29 min