Publicité

DreamStation - Le nouveau podcast natif de fiction de France Culture

DreamStation
DreamStation
- Séverin Millet

Dès le 8 juillet sur franceculture.fr

France Culture et la SACD lancent la 4e série feuilletonnante en 5 épisodes DreamStation de Sebastian Dicenaire, réalisée par Benjamin Abitan, disponible à partir du 8 juillet sur franceculture.fr et sur toutes les plateformes dédiées, en son immersif : à écouter de préférence au casque !

Quand les rêves artificiels tournent au cauchemar…

Dans une France du futur, la plupart des gens doivent cumuler deux ou trois boulots pour survivre. Grâce à l’iWake, un implant régulant la synthèse de la mélatonine dans le cerveau, la science a réduit considérablement le temps de sommeil nécessaire par nuit. Une entreprise, DreamStation, a l’idée de lancer un système de Rêve-À-La-Demande qui permet d’incarner le héros de son choix dans ses rêves. Sismo, un jeune homme exposé contre son gré à cette technologie, est contacté par DreamStation : douze rêveurs sont tombés dans une faille et ne sont jamais revenus. Avant qu’un scandale sanitaire n’éclate, l’entreprise lui confie la mission de ramener les rêveurs parmi les éveillés. Mais le monde qu’il va découvrir derrière la faille est loin d’être celui qu’il s’était imaginé…

Publicité

Résumé des épisodes

Episode 1 : Le premier rêve est gratuit -  32 minutes

Une nuit, Sismo fait un rêve de super-héros très troublant. Le lendemain, une entreprise nommée DreamStation le contacte : elle prétend être à l’origine de son rêve et aimerait lui faire passer quelques tests. S’il les réussit, il pourrait bien devenir le premier explorateur d’un genre nouveau.

Episode 2 : Chemins buissonniers -  28 minutes

Sismo a 24 heures pour décider s’il accepte l’emploi que lui propose DreamStation : ramener les rêveurs perdus dans la faille du dreamware. Il hésite, d’autant que la première personne qu’il doit sauver lui inspire un profond dégoût : un certain « Roi du Poulet ».

Episode 3 : Dans le rêve d’un autre -  26 minutes

Le rêve du Roi du Poulet ne se déroule pas du tout comme prévu. Qui est ce géant au volant d’une voiture autonome qui lui parle comme à un enfant ? Et quelle est cette étrange congrégation de super-héros rassemblés autour d’un barbecue ?

Episode 4 : Au cœur du labyrinthe -  37 minutes

Sismo a réussi à mettre la main sur le Roi du Poulet. Il ne reste plus maintenant qu’à  trouver la sortie du rêve. En chemin, Sismo s’interroge : le Roi du Poulet est-il vraiment celui qu’il paraît être ? Et pourquoi ces figures familières font-elles leur apparition ?

Episode 5 : Les Treize -  24 minutes

Sismo paraît condamné à errer dans les méandres du rêve. Après tout, les habitants des limbes ne semblent-ils pas heureux ici ? Pourquoi ne pas rester avec eux ? Il aurait bien une dernière chance de sortir, mais le prix à payer pourrait se révéler beaucoup trop élevé…

NOTE D’INTENTION DE L’AUTEUR

Dans une société qui repousse toujours plus loin les limites de la raison, de la technologie et de l’utilitarisme, la poésie a-t-elle encore un espace pour survivre ? Le rêve est peut-être son dernier refuge. Mais que se passerait-il si cet ultime bastion sauvage de la psyché humaine venait lui aussi à être colonisé par la science ? C’est cette hypothèse qu’explore DreamStation, en évoquant aussi bien les univers du jeu vidéo, du blockbuster hollywoodien que l’architecture mystérieuse des rêves. On y croise des figures aussi diverses que celle du super-héros ou du chaman. Avec, au final, la lancinante question du religieux, de l’inéluctable retour de la croyance dans une société où elle n’a plus sa place.

NOTE D’INTENTION DU RÉALISATEUR

Sebastian Dicenaire construit des mondes dont la complexité résiste à l’interprétation tout en la stimulant. Son héros et son auditeur sont plongés dans un environnement riche et ambigu qui leur demande de renoncer à l’analyse, ou au contraire de s’accrocher à la posture de l’enquêteur. Dans les deux cas, on ne sera pas déçu... Les scènes de veille sont traitées en stéréo – une stéréo un peu écrasée, exagérément frontale – pour réserver les dimensions du son immersif aux scènes de rêve où se déploient des paysages sonores à contempler au casque, car dans le paradigme de DreamStation il se passe plus de choses en rêve que dans le réel ; c’est dans cet abîme que Sismo hésite à tomber, comme on peut planer en transe hypnotique, et plonger.

DISTRIBUTION

DreamStation, une fiction de Sebastian Dicenaire, réalisée par Benjamin Abitan

Conseillère de programmes pour les Fictions  Blandine Masson
Conseillère littéraire  Céline Geoffroy
Bruitage  Elodie Fiat
Design sonore  Hervé Bouley
Prise de son et mixage  Frédéric  Changenet
Montage  Manon Houssin
Assistante à la réalisation  Sophie Pierre

Alexandre Ruby  (Sismo)
Rodolfo De Sousa  (M. Lopez)
Anne Cantineau  (Madame Salvy)
Clara Chabalier  (Ariane)
Automne Carbonnier  (Ada)
Karl Eberhard  (Gérald)
Eddie Chignara  (Le père du Roi du poulet)
Camille Blouet   (Sylvie, femme scientifique)
Antoine Gouy   (Philippe, homme Scientifique)
Christine Gagneux  (Mme Lopez)
Colette Marie  (Tante Liliane)
Samuel Charle  (Ari)
Corrado Invernizzi (Silvio)
Alain Lahaye  (Le père de Sismo)
François Hatt  (Le policier)
Elsa Bosc  (Une secrétaire)
Martin Amic  (Père de famille)
Elodie Vincent  (Mère de famille)
Gaspard et Romain Helmlinger-Vincent  (Les enfants)
Christine Crevillén (Mère de Sismo)
Fleur Sulmont  (Wonder Guêpe)
Marie-Bénédicte Roy  (Wonder Hyène)
Cyril Bothorel (Super Ibis)
Louise Cuel (Wonder Méduse)
Guy Cambreleng (Super Babouin)
Jean-Christophe Frèche  (Voix de synthèse homme)
Raphaël Magnabosco  (Voix de synthèse homme)
Marie-Cécile Lucas  (Voix de synthèse femme)
Anne Paris  (Voix de synthèse femme)
Céline Martin-Sisteron  (Voix de la journaliste)
Reina Kakudate  (PDG Dreamstation)
Youna Noiret  (La traductrice)
Eric Herson-Macarel  (Voix du documentaire)
Aurélie Miermont  (Annonce gare)
Donatien Guillot  (Le vieux)
Théo Comby-Lemaître  (infirmier)
Mathieu Beguier  (Un passant)
Olivier Ruidavet  (Un serveur de brasserie)
Stéphane Szestak  (un serveur de brasserie)
Etienne Launay (Un convive)

Et les voix de : Hélène Degy, Armance Galpin, Blandine Baudrillart, Christophe Desposti, Nicolas Cartier, Violaine Nouveau, Bob Levasseur, Sylvia Amato, Clémentine Schnepp, Taïma Vincent.

BIOGRAPHIES

Sebastian Dicenaire

Sebastian Dicenaire
Sebastian Dicenaire
- DR

Après des études de philosophie à Strasbourg et d'audiovisuel à Genève, Sebastian Dicenaire s’installe à Bruxelles dans les années 2000 où il pratique la poésie sonore. Il a publié plusieurs ouvrages de poésie (Döner-kebab, Personnologue, Dernières Nouvelles de l’Avenir) et a donné de nombreuses lectures-performances à travers la francophonie, marquées par la prépondérance de l’oralité et du sonore : on le verra souvent accompagner ses lectures de bandes-son bricolées par ses soins, déclenchées en direct par un sampleur, et donnant lieu à un véritable « cinéma pour l’oreille ». Il bascule de la poésie sonore à la fiction sonore quand il transpose en 2009 l’un de ses textes pour la radio belge, Personnologue. Depuis, l’écriture audio est devenu son langage principal ; ses fictions radiophoniques sont régulièrement remarquées en festivals, comme Kirkjubæjarklaustur (Mention Spéciale au Prix Europa Berlin 2011), sa série Pamela (Prix Phonurgia Nova 2016) ou encore John Haute Fidélité (Prix SGDL 2018). DreamStation est la première fiction radio qu’il écrit mais ne réalise pas.

Benjamin Abitan

Benjamin Abitan
Benjamin Abitan
© Radio France - Christophe Abramowitz

Formé à l’Université Paris 8 et au Conservatoire national Supérieur d’Art Dramatique, Benjamin Abitan écrit et met en scène des spectacles originaux avec sa compagnie, le Théâtre de la Démesure (Le Grand trou, Les animaux sont partout...). Le reste du temps il écrit et réalise des fictions radiophoniques pour France Culture, France Inter et Arte Radio. Il a reçu en 2016 le prix Nouveau Talent radio décerné par la SACD, et sa série La Préhistoire du Futur a été récompensée plusieurs fois (Prix Europa 2017, prix Longueur d’Ondes de la fiction d’humour 2018). 

Le podcast natif de fiction

France Culture lance en février 2018 le premier podcast natif de fiction Hasta Dente ! Suivront L’incroyable expédition de Corentin Tréguier et L’Appel des abysses qui seront respectivement téléchargés à hauteur de 633 200 téléchargements pour L’incroyable expédition et 424 000 téléchargements pour L’Appel des Abysses.