Publicité

Du plaisir à la jouissance

Par
 Du plaisir à la jouissance
Du plaisir à la jouissance
© Getty - PhotoAlto/Frederic Cirou

La jouissance relève du genre du plaisir. La jouissance, en portant le plaisir à sa plénitude, ne se retourne-t-elle pas contre le plaisir ? La jouissance, en portant le plaisir à sa limite, ne rompt-elle pas avec le plaisir ?

Notre vie, ne la passons-nous pas en quête inassouvie de l’Autre  ? De l’autre, enfin, qui soit autre (...) chercher de l’autre, non pas dans ce qui s’annonce à l’antipode, dans le rôle du contraire, qui déjà est complémentaire. Mais plutôt en ouvrant un écart au sein de ce qu’on croirait semblable, le plus à proximité, apparemment le plus apparenté : pour y sonder ce qui s’y fissurerait secrètement d’un autre possible. Ainsi, déjà, entre le "plaisir" et la "jouissance", eux qu’on croyait accolés. Car c’est en émergeant d’un tel écart qu’un Autre – Toi – peut être rencontré. Penser l’autre, n’est-ce pas là ce qui peut relancer la philosophie et, d’abord, nous fait accéder à l’existence ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en décembre 2017.

Publicité

François Jullien, Chaire sur l'altérité du Collège d'études mondiales, Fondation Maison des Sciences de l'homme.

En savoir plus : Pour le plaisir