DVD, exposition, CD... trois idées pour votre week-end

Publicité

DVD, exposition, CD... trois idées pour votre week-end

Par
Le bal public par le peintre Jean Beraud (1880)
Le bal public par le peintre Jean Beraud (1880)

Une pépite noire méconnue, un ange foudroyé, un disque testamentaire : chaque vendredi, l'émission La Dispute vous propose une sélection de rendez-vous culturels pour vos week-ends.

Retrouvez chaque samedi la sélection du meilleur de La Dispute ! Ecoutez les émissions avant ou après avoir fait vos choix, et partagez vos impressions critiques sur Twitter ou Facebook.

La Panthère noire de Ian Merrick

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Interdit quelques jours après sa sortie en Angleterre en 1978, véritable film maudit, La Panthère noire ressurgit quarante ans après avec la force intacte de son mystère. Epure de film noir, sec et sans fioriture, il retrace le parcours authentique de Donald Neilson, braqueur violent et ennemi public n° 1 du Royaume-Uni en crise des années 70. Ancien soldat qui appliquait des méthodes de commando pour préparer méticuleusement ses coups, sa maladresse et la résistance du réel, comme dans un burlesque tragique, semaient la mort sur son passage. Porté par l’interprétation glaçante de Donald Sumpter, cette métaphore dérangeante d’une Angleterre refoulant son marasme économique sous le fantasme de son glorieux passé impérial est un fleuron du polar britannique des années 70, à l’égal du Get Carter de Mike Hodges. A (re)découvrir d’urgence ! L’avis des critiques de la Dispute

Publicité

La Panthère noire de Ian Merrick, un DVD UFO

Francesca Woodman, On being an Angel, à la Fondation Henri Cartier Bresson

Francesca Woodman, On Being an Angel
Francesca Woodman, On Being an Angel
- Fondation Henri Cartier-Bresson

La Fondation Henri Cartier-Bresson nous offre enfin la grande exposition consacrée à Francesca Woodman que l’on attendait. Cette Rimbaud de la photographie n’aura eu de cesse, dès l’âge de 13 ans, de questionner la présence-absence de son propre corps, en se mettant en scène dans des espaces à l’abandon, avant de se donner la mort, à l’âge de 22 ans. Après avoir découvert cette exposition, l'étoile filante de la photographie ne cesse de hanter nos esprits. L'avis des critiques de la Dispute

Francesca Woodman, On being an Angel, à la Fondation Henri Cartier-Bresson jusqu'au 31 juillet

Missa Solemnis de Beethoven, dirigée par Nikolaus Harnoncourt

"Missa Solemnis" de Ludwig von Beethoven par Nikolaus Harnoncourt
"Missa Solemnis" de Ludwig von Beethoven par Nikolaus Harnoncourt
- Sony Classical

Le géant autrichien de la direction d’orchestre, mort au mois de mars, nous revient par la grâce de cet ultime enregistrement, celui de la Missa Solemnis de Beethoven. Toujours aussi riche, fouillée, précise, sa direction de cette œuvre si complexe atteint aussi une forme d’apaisement, celui d’un génie musical qui sent le souffle de la mort sur sa nuque, et l’accepte… L'avis des critiques de la Dispute

Missa Solemnis de Beethoven, par Nikolaus Harnoncourt, chez Sony Classical.