ÉLOGE DE L'ANORMALITÉ

Publicité

ÉLOGE DE L'ANORMALITÉ

CC  jeri leandera / Flickr
CC jeri leandera / Flickr

Faut-il tout changer pour sortir de la crise politique, idéologique et économique que nous vivons ? Matthieu Pigasse vient débattre des propositions de son essai coup-de-poing, "Eloge de l'anormalité". Car la politique exige de l'audace et du courage. De la créativité et de la vision. À temps de crise exceptionnelle, renouons avec l'exceptionnel. Vive l'anormalité !

CC jeri leandera / Flickr

"La crise que nous traversons n'est pas comparable à celle des années trente, nous répète-t-on à l'envi ? C'est vrai: elle est bien plus grave. C'est pourquoi j'ai voulu écrire ce livre de colère... et d'espoir." Bienvenue à Normaland, le pays de la normalité. Ici, tout est "normal". Ici, personne ne sort du cadre. Ici, nous veillons à ne pas décider pour ne pas déranger. Surtout ne rien faire de peur de mal faire. Attendre. Juste attendre. Par temps calme, cette normalité ne mène nulle part mais ne prête guère à conséquence. Dans les temps agités que nous vivons, elle mène tout simplement dans le mur. Ce qui est en cause aujourd'hui, c'est l'existence même de la démocratie. L'incapacité à faire face à la crise et à lutter contre le chômage, la croissance explosive des inégalités, la faiblesse des dirigeants, leur manque de souffle, de vision, d'ambition, l'absence de grand dessein collectif, tout ceci fait peser un risque sans précédent sur la démocratie.

Publicité

Directeur général de Lazard France et responsable de son activité mondiale de Conseil aux Gouvernements, Matthieu Pigasse est le propriétaire du magazine "Les Inrockuptibles" et, avec Pierre Bergé et Xavier Niel, un des trois actionnaires du quotidien "Le Monde" depuis 2010. Il a publié "Le Monde d'après, une crise sans précédent", avec Gilles Finchelstein (Plon, 2009), "Révolutions" (Plon, 2012) et "Eloge de l'anormalité" (Plon, 2014).

Pour aller plus loin...

Voir toutes les conférences de la Fondation Jean-Jaurès.

fondation_jean-jaures.png
fondation_jean-jaures.png