Publicité

Erasmus version 2014

Par

Fin 2012, on a cru un instant Erasmus menacé par la crise, alors que le célèbre programme étudiant fêtait ses 25 ans. Aujourd'hui, ce symbole popularisé sur grand écran et matière à webdocumentaire revit, renommé Erasmus +.

Quand depuis son lancement, il a bénéficié à plus de trois millions d’étudiants originaires de 33 pays, à l’intérieur et hors des frontières institutionnelles de l’Union.

Depuis janvier dernier, le programme européen de mobilité s'offre une nouvelle jeunesse, pour sept ans, avec 40% de moyens en plus, soit 14.7 milliards d’euros. Erasmus s'ouvre désormais au monde entier, et plus seulement à 34 pays, pour faire partir 4 millions de jeunes (contre 2.7 millions auparavant).

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Basé sur l'éducation et la formation, la jeunesse et le sport, il se veut désormais davantage tourné vers les formations professionnelles. Avec pour objectif de permettre à 650.000 Européens en apprentissage de partir à l’étranger d'ici 2020.

Et il s'est aussi élargi aux entreprises en déployant une formation ouverte aux jeunes entrepreneurs.

Erasmus + apparaît donc comme une étape pour des carrières de plus en plus internationales estime Stéphane Bourcieu, le directeur de l'Ecole Supérieure de Commerce de Dijon. ll répond à Jean-Marc Chardon :

Écouter

2 min

Erasmus qui ne semble pas souffrir en France du climat eurocritique actuel affirme une récente étude TNS Sofres à découvrir ci-contre. Parmi ceux qui le connaissent mais n’y ont pas participé, près de 8 personnes sur 10 auraient souhaité en profiter. Alors que tous ceux qui en ont bénéficié recommandent d’y participer.

Une autre étude, menée par le cabinet Deloitte, révèle, elle, que les étudiants aspirent de plus en plus à travailler au sein d'équipes internationales. Ils sont ainsi 81% de ceux interrogés dans ce cas. Et en Europe, les entreprises investissent les campus à la recherche d'étudiants au profil international, ce qui passe par des expériences dans le Continent. Ecoutez les précisions de Philippe Burger, consultant auprès du cabinet Deloitte, avec Jean-Marc Chardon :

Écouter

4 min

> Et découvrez notre dossier spécial consacré à ces élections européennes L'auberge européenne

Série webdocumentaire réalisée par Philippe Laumont et Jacques Torregano, et parrainée par Cédric Klapisch. Pendant un an, l’équipe est allée à la rencontre de dix étudiants partis dans dix villes européennes dans le cadre du programme d’échange.

Génération Erasmus

Portail sur les programmes européens d’éducation.