Publicité

Eric-Emmanuel Schmitt et "La Traversée des temps" : bon départ pour une grande aventure littéraire

Par
Eric-Emmanuel Schmitt, ici à Paris le 3 novembre 2017, se lance avec "La traversée des temps" dans l'aventure littéraire de sa vie.
Eric-Emmanuel Schmitt, ici à Paris le 3 novembre 2017, se lance avec "La traversée des temps" dans l'aventure littéraire de sa vie.
© AFP - JOEL SAGET

Le premier tome de "La Traversée des temps", "Paradis perdu", trouve dès sa première semaine en librairie un lectorat nombreux et enthousiaste. Le dramaturge à succès, qui a écrit "La nuit de Valognes" ou "Journal d'un amour perdu", se lance ici dans une saga en 8 tomes, l'aventure d'une vie.

Bienvenue dans le Box Office, le rendez-vous hebdomadaire de l’émission Soft Power. On y épluche chaque semaine les tendances de la culture et les plus gros succès du moment. En partenariat avec l’institut d’études GfK pour les livres et les jeux vidéos et CBO Box Office pour le cinéma.

En fiction, La Traversée des temps, d’Eric-Emmanuel Schmitt, démarre très bien dans les ventes de la semaine, à la 6ème place du classement. La Traversée des temps, volume 1, titré "Paradis perdus", est le premier épisode d’une grande saga de l’histoire humaine, un roman qui dure 8000 ans, car le héros Noam, Noé pendant le Déluge, est immortel et traverse toutes les époques. Avec une publication prévue en 8 tomes, le dramaturge est donc au début d'une aventure littéraire qui l'occupera pour de nombreuses années.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

“C’est le projet de ma vie”, dit Eric Emmanuel Schmitt, lui qui a pourtant déjà tant accompli. “Je sors du placard”, ajoute-t-il, comme si toute sa carrière n’avait été qu'un entrainement. La question qui demeure : pourra-t-il tenir son souffle sur une course aussi longue ? On le lui souhaite.

Les dix meilleures ventes de la semaine en fiction, établi par notre partenaire GfK

Géopolitique des meilleures ventes

Dans la catégorie Essais-Doc, l’ancien ministre des Affaires Etrangères Hubert Védrine s’offre un petit succès de librairie avec son Dictionnaire amoureux de géopolitique__, à la 21ème place du classement. Cette thématique de la géopolitique est visiblement à la mode dans les librairies, puisque le politologue Gilles Kepel est quant à lui 14ème au classement des meilleurs ventes, avec son dernier livre Le prophète et la pandémie. Du Moyen-Orient au jihadisme d’atmosphère

Les dix meilleures ventes de la semaine en Essais-Doc, établi par notre partenaire GfK

Après le Moyen-Orient, direction la Chine. La Chine, qui a fêté le Nouvel an Lunaire… au cinéma. Entre le week-end et le début de cette semaine, qui était une semaine de congés en Chine, le box office chinois a réalisé son record historique, 1,2 milliards de dollars de recettes. Un chiffre immense, principalement dû au succès de Detective Chinatown 3, une comédie d’enquêteurs en mission à Tokyo, qui a généré un demi-milliard de dollars à elle toute seule. Bref, les Chinois se font plaisir et rien ne vaut un peu d’anti-japonisme pour doper le box office ! En France, on serait prêt à tout pour un tel succès, mais pour l’instant les salles restent fermées.   

DJ-algorithme aux platines

En musique, parlons algorithme. Sur Youtube ou Spotify, ce sont les nouveaux maitres de nos écouteurs, ceux qui prétendent nous connaitre mieux que nous mêmes. Ils analysent nos historiques, croisent les préférences, suggèrent constamment les musiques “pertinentes”. Les musiciens qui ont le goût de leur plaire connaissent le succès instantané, les autres risquent l’oubli. Résultat, des vieux hits poussiéreux reviennent au sommet du Billboard, des musiques qui n’ont jamais marché trouvent soudain grâce aux yeux de l’algorithme, et explosent les records. 

Mais le plus important, c’est qu’ils transforment la création musicale ! Pour ne pas être ignoré par les sélections des sites de streaming musical, les artistes sont contraints d’intégrer le "style algorithme", dès la composition, avec des musiques courtes, des refrains réguliers, un rythme serré. Un bon exemple, c’est la chanteuse Grimes, qui a sorti il y a un an tout pile son album Miss Anthropocene. On peut écouter Idoru, l'une des pistes en “art mix”, version artistique, avec longue intro, ou Idoru “algorithm mix”, taillée pour Spotify, avec intro raccourcie, composition resserrée. Phénomène du moment ou plus durable, l'avenir le dira. En attendant de savoir, voici Grimes et sa musique… algorithmique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

CETTE CHRONIQUE EST À REECOUTER DANS LE PODCAST DE L'EMISSION DU 21/02/2020

LES RÉSEAUX SOCIAUX | Suivez Soft Power sur les réseaux sociaux pour ne rater aucun podcast mais aussi voir les photos, les vidéos et la playlist de l'émission : Instagram | Twitter | Facebook | LinkedIn | Spotify

L’ACTUALITÉ DE SOFT POWER | Pour tout comprendre à l’actualité du numérique, lisez notre Alphabet numérique et notre guide des 44 intellectuels pour penser le numérique. Et pour en savoir plus sur la pensée de l'écologie, nous avons créé notre bibliothèque idéale des penseurs de l'écologie.