Et maintenant : que faire pour donner goût aux mathématiques ? avec David Bessis

Pour la mathématicien David Bessis, il faut retrouver un rapport à l’apprentissage que nous avions à l'enfance.
Pour la mathématicien David Bessis, il faut retrouver un rapport à l’apprentissage que nous avions à l'enfance.

Comment donner goût aux mathématiques

Publicité

Et maintenant : que faire pour donner goût aux mathématiques ? avec David Bessis

Par

Depuis quelques années, les élèves français se désintéressent des mathématiques, notamment depuis la récente réforme du bac. Mais pour remédier à cette aversion, le mathématicien David Bessis considère qu'il faut maîtriser cette peur injustifiée des maths.

Dans le dernier classement PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis), les élèves français se situent à la 23e position des 79 pays évalués. Un niveau un peu au-dessus de la moyenne de l’OCDE, semblable à ceux de la Nouvelle-Zélande ou du Portugal, mais loin derrière le Japon ou l’Estonie. La France arrive en queue de classement d’ une autre étude révélée en 2021, qui cible les élèves de CM1 et de 4e. Au-delà du niveau, c'est surtout l'engouement envers les maths qui pose problème. Depuis que celles-ci ont disparu du tronc commun, avec la récente réforme du bac, le nombre d’heures qu'y consacrent les lycéens a baissé de 18%.

"Tant qu’on voit les mathématiques comme une sorte de test de Q.I, on ne peut pas les trouver désirables", analyse David Bessis, mathématicien et auteur de Mathematica : Une aventure au cœur de nous-mêmes, paru au Seuil*.* Selon lui, il faut sortir de la prétendue dualité entre des "génies" naturellement doués pour les maths et d'autres pour qui la matière est rédhibitoire. Et revoir totalement leur rôle : "Personnellement, ce qui m’a plu dans les mathématiques, c’était que c’était un outil non pas pour mesurer, mais pour augmenter mon intelligence."

Publicité

Retrouver ici l'intégralité de la rencontre avec David Bessis dans le cadre du festival Et maintenant ?