États-Unis, attentats, youtubeurs scientifiques et bijoux de la Castafiore : la Session de rattrapage

Publicité

États-Unis, attentats, youtubeurs scientifiques et bijoux de la Castafiore : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage

Sélection . Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous ici pour recevoir la Session de rattrapage chaque semaine par mail.

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Cette semaine, France Culture s'est mise à l'heure américaine. Et pour cause, dans quelques jours seulement les États-Unis auront rendez-vous avec leur histoire, une histoire qui a débuté par l'arrivée du Mayflower il y a tout juste quatre siècles. Si nous avons à l'esprit le 3 novembre comme la date des élections présidentielles, la bataille politique s'y jouera également au Congrès et plus précisément, sur le terrain sénatorial. Voilà ainsi les seules certitudes que nous pouvons avancer quant au destin américain. Car depuis l'élection de Donald Trump en 2016, la seule chose que nous savons, c'est que nous ne pouvons pas savoir. Tant et si bien que l'issue des dernières élections nous semble encore appartenir à la fiction et qu'il nous faut convoquer la sagesse des penseurs de notre temps pour décrypter le phénomène trumpiste. Un phénomène révélateur de nos incompréhensions face à l'Amérique des "F ree stupid white men", en proie à ses propres démons et qui laisse démunis jusqu'à ses héritiers. Et si c'était finalement par le cinéma, celui de Frank Capra par exemple, que nous apprenions à comprendre les États-Unis ? Car quoi de plus évident, pour interpréter une réalité qui s'apparente à de la fiction, que de faire appel à la fiction elle-même ? À cette question, c'est sans doute la plus célèbre famille d'Amérique qui répond le mieux : les Simpsons fêtaient cette semaine leurs 32 ans, et eux, l'élection de Donald Trump, ils l'avaient vue venir. Alors, quid de la prochaine ? Bonnes écoutes ! Nithya Paquiry

COMPRENDRE

Attentat à la basilique Notre-Dame de Nice
Attentat à la basilique Notre-Dame de Nice
© AFP - Valéry Hache

Affronter le terrorisme. Après la nouvelle attaque qui s'est déroulée le 29 octobre à l'intérieur de la basilique Notre-Dame de Nice, comment évaluer la politique publique du contre-terrorisme ? Dans les Matins, on se demandait si la réorganisation des services de renseignement, en 2015 notamment, pouvait être à la hauteur de menaces transformées. ( L'Invité(e) des matins, 18 min)

Libérés pour la paix. La libération de Sophie Pétronin, de Soumaïla Cissé ainsi que de deux Italiens, a eu lieu contre celle de plus de 200 prisonniers djihadistes maliens. Mais dialoguer de cette manière avec les groupes djihadistes présents au Sahel, est-ce souhaitable ? ( Cultures Monde, 58 min)

"Beaulieue". Un collectif d’acteurs économiques politiques et sociaux, d’artistes et de citoyens se mobilise pour proposer qu’une ville de banlieue devienne capitale européenne de la culture en 2028. Ils ont ensemble signé une tribune parue dans Le Monde. ( Affaire en cours, 8 min)  

APPRENDRE

Quel impact la pandémie a-t-elle eu sur les influenceurs scientifiques ?
Quel impact la pandémie a-t-elle eu sur les influenceurs scientifiques ?
© Getty - alexsl

Facteur d'influence. Sur les réseaux sociaux, la crise sanitaire a donné une nouvelle ampleur à des vulgarisateurs qui ont effectué un travail sérieux et sourcé, et qui ont vu leur nombre d’abonnés s’envoler. Alors, les réseaux sociaux : enfer ou paradis de l’information scientifique ? ( La Méthode scientifique, 58 min)

Rat(trapage). Le rat est assez mal connoté en Europe. Pilleur de récoltes et porteur de maladies, il faut dire qu’il cumule… Mais au fait, de quel type de rat parle-t-on précisément ? Regardons de plus près ces rongeurs qui nous accompagnent depuis longtemps et dont nous nous importons si peu. ( Le Monde vivant, 3 min)

Un vieux son de cloche. Emmanuel est classé monument historique le 24 juillet 1944, en pleine bataille de Normandie. Son parrain ? Louis XIV. Sa Marraine ? La reine Marie-Thérèse. Il est le seul "survivant" de la Révolution française. C'est la cloche la plus célèbre de Notre-Dame de Paris, un bourdon de légende dont parle déjà François Villon dans son grand testament en 1461... ( Une histoire particulière, 28 min)

(RE)DÉCOUVRIR 

Les bijoux de la Castafiore
Les bijoux de la Castafiore
- Hergé-Moulinsart 2020

L'écouter si belle. Après Les Cigares du Pharaon (2016), Le Lotus bleu (2016), Les 7 Boules de cristal (2017) et Le Temple du Soleil (2019), c'est le cinquième album de Tintin que France Culture vous proposait avec la troupe de la Comédie-Française et l’Orchestre national de France. Serez-vous au rendez-vous de la diva milanaise ? ( Les Aventures de Tintin : Les Bijoux de la Castafiore, 5 x 24 min)

La force (in)tranquille. En parlant de Garçon chiffon, il a parlé de lui, son travail derrière la caméra, ses influences littéraires, son jeu d'acteur... Même s'il n'est plus possible pour l'instant de voir en salles ce premier long-métrage, écoutez Nicolas Maury raconter cette création très personnelle. ( Par les temps qui courent, 44 min)

Levée de rideau. Metteur en scène, Marie-José Malis dirige le théâtre de La Commune à Aubervilliers depuis 2014. Dans un premier entretien, elle raconte comment lui est venue la passion du théâtre à Pézilla-la-Rivière, le village où elle a grandi près de Perpignan. ( À voix nue, 5 x 30 min)

LA CITATION 

Le Jeu des Ombres - Jean Bellorini - Création Semaine d'Art Avignon 2020
Le Jeu des Ombres - Jean Bellorini - Création Semaine d'Art Avignon 2020
- Christophe Raynaud de Lage

Cette semaine fut celle d’ Art en Avignon, ouverte par "Le Jeu des Ombres". Un spectacle du dramaturge Valère Novarina où résonne le mythe d’Orphée, poète fou de chagrin qui, après la mort de sa fiancée, se rend aux Enfers pour l'en faire sortir. Le metteur en scène Jean Bellorini interroge ainsi le voyage d'un vivant au royaume des morts et en tire une interprétation inédite :

Pourquoi Orphée se retourne ? Pourquoi, quand il descend aux enfers, il ne peut s'en empêcher et la perd à jamais ? Cette question du désir et de l’éternité a à voir avec la question du théâtre, de l’existence, de la trace laissée (...). C'est peut-être lié à ce que l'on vit aujourd'hui, l'envie de vivre plus fort. Orphée se retourne car il aime passionnément, plus que pour se préserver.

Pour nous quitter nous repartons aux États-Unis, sur les traces du légendaire Kermit Oliver. Descendant d’esclaves, fils de cowboy, étudiant en plein mouvement des droits civiques, il devient le premier artiste noir à exposer dans une grande galerie de Houston et le premier Américain à dessiner des carrés Hermès. Tout en restant postier. Un destin raconté par le podcast d'enquête culturelle "Looking for Kermit". À la semaine prochaine !