Publicité

Être beau, cet autre différent qui nous émerveille

Par
Une femme dans un fauteuil roulant
Une femme dans un fauteuil roulant
© Getty - Sophie Mayanne

Quel miroir nous tendent ces corps que nous appelons "handicapés", qui sont aussi des corps réparés, transcendés ? Quels sont leurs pouvoirs, physiques et symboliques ? Qu’ont-ils à nous apprendre ?

Pendant trois ans, Frédérique Deghelt, écrivaine, et Astrid di Crollalanza, photographe, ont donné image et parole à ceux qui ne sont généralement pas représentables et que nous appelons "handicapés", sans jamais donner à ce mot une autre définition que celle d’un manque. De cette rencontre est né le projet "Être beau", concrétisé par un livre éponyme mêlant photographies et textes. À cette occasion, elles ont rencontré des personnes qui ont pour point commun de ne pas être dans la "norme". Pendant les séances de pose, chaque personne photographiée a choisi son univers pour se présenter comme elle le souhaitait…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en décembre 2020, dans le cadre de l’exposition "Être beau" présentée au Musée de l'Homme.

Publicité

Frédérique Deghelt, écrivaine

Astrid di Crollalanza, photographe.

À réécouter : Handicap, une histoire

À réécouter : Attention ! Handicapée méchante. Une femme par-delà le handicap

À lire aussi : Archéologie du handicap