Publicité

Appel à candidature : devenez juré du Prix France Culture Cinéma des étudiants 2019 !

Du 5 au 31 mars 2019
prix
prix
© Radio France - al

Étudiants et fans de cinéma, testez votre sens critique et soutenez un film indépendant en intégrant le jury du Prix France Culture Cinéma 2019!

Vous êtes étudiant et fan de cinéma, venez tester votre sens critique en intégrant le jury du Prix France Culture Cinéma 2019! Visionnez 5 films présélectionnés et soutenus par France Culture cette année, votez en ligne et décernez votre prix à votre lauréat lors du Festival de Cannes!   

Créé en 2015, le Prix France Culture Cinéma des Étudiants récompense un réalisateur indépendant dont un des films a été soutenu par la chaîne entre avril 2018 et mars 2019. Lors de la précédente édition, 500 étudiants ont décerné le Prix au film Les garçons sauvages de Bertrand Mandico (UFO  Distribution).  

Publicité

COMMENT PARTICIPER ?

1 CANDIDATURE    
Pour intégrer le jury 2019, il faut obligatoirement être scolarisé dans un établissement  d’enseignement supérieur et envoyer avant le 31 mars 2019 minuit, une critique sur le film de votre choix. Elle peut être sous forme écrite (1000 signes) audio ou vidéo (1 mn via un lien viméo, youtube, dailymotion….). Elle doit être envoyée à comfranceculture@radiofrance.com. Un mail de confirmation validera votre participation au jury 2019. 

2 VOTE
Début avril, le jury visionne 5 films présélectionnés par France Culture, parmi les 60 films partenaires de la chaîne entre avril 2018 et mars 2019 et vote sur une plateforme en ligne avant le 28 avril 2019 à minuit. Cette année les 5 films sélectionnés sont : 

MADEMOISELLE DE JONCQUIERES d’Emmanuel Mouret (Pyramide Films)  
Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du  marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur  sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union.  Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de  lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

SUNSET de László Nemes (Ad Vitam)
1913, au cœur de l’empire austro-hongrois. Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat.    Son  rêve de travailler dans le célèbre magasin de chapeaux, autrefois tenu  par ses parents, est brutalement brisé par Oszkar Brill le nouveau  propriétaire. Lorsqu’Írisz apprend qu'elle a un frère dont elle ne sait rien, elle cherche à clarifier les mystères de son passé.   A  la veille de la guerre, cette quête sur ses origines familiales va  entraîner Irisz dans les méandres d’un monde au bord du chaos.

LES ESTIVANTS de Valeria Bruni-Tedeschi (Ad Vitam)
Une grande et belle propriété sur la Côte d’Azur. Un endroit qui semble  hors du temps et protégé du monde. Anna arrive avec sa fille pour  quelques jours de vacances. Au milieu de sa famille, de leurs amis, et  des employés, Anna doit gérer sa rupture toute fraîche et l’écriture de  son prochain film. Derrière les rires, les colères, les secrets,  naissent des rapports de dominations, des peurs et des désirs. Chacun se  bouche les oreilles aux bruits du monde et doit se débrouiller avec le  mystère de sa propre existence.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

PEU M'IMPORTE SI L’HISTOIRE NOUS CONSIDÈRE COMME DES BARBARES de Radu Jude (Météore Films)
En 1941, l’armée roumaine a massacré 20 000 Juifs à Odessa. De nos  jours, une jeune metteuse en scène veut retranscrire cet épisode  douloureux, par une reconstitution militaire, dans le cadre d’un  évènement public. La mise en scène sera-t-elle possible?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

ON MENT TOUJOURS À CEUX QU’ON AIME de Sandrine Dumas (Dean Medias)
Après avoir sabordé sa carrière de chanteuse, Jewell Stone vit à Paris  d’un boulot de serveuse. Marie, sa grand-mère et unique famille, qui vit  dans le Vermont, USA, débarque du jour au lendemain pour la voir. Mais  comment l’accueillir quand Jewell lui raconte depuis si longtemps des  bobards sur sa vie, son travail et ses amours ? D’une lettre à l’autre,  elle s’est inventée une carrière qui marche, une vie avec Paul, et même  une fille, Ruby. Mais comme dit un proverbe italien, le mensonge a les  jambes courtes !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La présélection de 5 films est établie par le jury France Culture, qui est composé de Sandrine Treiner, directrice de France Culture, Arnaud Laporte, producteur de La Dispute, Antoine Guillot, producteur de Plan large, Olivia Gesbert productrice de La Grande table, Virginie Noël, adjointe à la communication et au développement, et Sabine Ponamalé, responsable des partenariats. 

3 REMISE DU PRIX
Le Prix France Culture Cinéma des Étudiants sera remis le dimanche 19 mai au Festival de Cannes. A cette occasion, France Culture décernera également le Prix France Culture Cinéma Consécration qui salue l’œuvre d’un grand cinéaste, et, avec UniFrance, l'International Students Award, qui récompense un long métrage français, soumis au vote des étudiants étrangers en École de cinéma.

En qualité de juré, vous bénéficierez également sur place d’entrées gratuites et prioritaires pour des séances de cinéma grâce au soutien de Cannes Classic et de la Fondation Positive Planet
Rejoignez également la page Facebook : @PrixFCCE

Remise des Prix France Culture Cinéma 2018 à Cannes ! avec  les lauréats Claire Denis et Bertrand Mandico, ainis que les producteurs de A voix haute (prix UniFrance France Culture)
Remise des Prix France Culture Cinéma 2018 à Cannes ! avec les lauréats Claire Denis et Bertrand Mandico, ainis que les producteurs de A voix haute (prix UniFrance France Culture)
- al

Avec plus de 60 films partenaires chaque année et à travers de nombreux rendez-vous sur son antenne comme sur le web, France Culture accompagne, souvent dès leurs débuts, des cinéastes aujourd’hui internationalement confirmés. Qu’il s’agisse de découvrir de nouveaux talents ou de s’attacher à l’œuvre d’un réalisateur, c’est à la constitution d’un véritable patrimoine de la création cinématographique que participe France Culture. Premier loisir des étudiants en France, le cinéma méritait bien qu’un prix lui soit décerné par ces derniers et porte témoignage de leurs choix.