Publicité

Exposition "Tintoret, naissance d'un génie"

Du 7 mars au 1 juillet 2018
-

Découvrez l'exposition "Tintoret, naissance d'un génie" du 7 mars au 1er juillet au Musée du Luxembourg

A l’occasion du 500e anniversaire de la naissance du Tintoret, le Musée du Luxembourg célèbre l’un des plus fascinants peintres de la Renaissance vénitienne

L’exposition se concentre sur les quinze premières années de sa carrière, période décisive et déterminante pour comprendre comment il se construit. Elle propose ainsi de suivre les débuts d’un jeune homme ambitieux, pétri de tradition vénitienne mais ouvert aux multiples nouveautés venues du reste de l’Italie, décidé à renouveler la peinture dans une Venise cosmopolite. Peinture religieuse ou profane, décor de plafond ou petit tableau rapidement exécuté, portrait de personnalité en vue ou d’ami proche, dessin ou esquisse… les œuvres rassemblées rendent compte de la diversité du travail de Tintoret et de sa volonté de frapper l’œil et l’esprit par son audace.

Publicité

L’exposition retrace en définitive l’ascension sociale d’un homme d’extraction modeste, fils de teinturier, qui, grâce à son talent, parvient à s’élever dans la société, à s’imposer et à se faire un nom sans rien oublier de ses propres origines. 

France Culture partenaire du Figaro Hors-série spécial Tintoret, en kiosque le 1er mars

Tintoret, l'enfant terrible de Venise
Tintoret, l'enfant terrible de Venise
- Le Figaro

Tintoret, la fureur de peindre
Il fut le plus audacieux des peintres de son époque, le trait d’union entre le monde idéal de la Renaissance et l’extravagance de la peinture baroque.  A l’occasion de la splendide exposition du musée du Luxembourg « Tintoret, naissance d’un génie », Le Figaro Hors-Série se penche sur l’art flamboyant de « l’enfant terrible de Venise ». 
De sa jeunesse à sa consécration, en passant par ses rivalités avec Titien et Véronèse, l’aventure titanesque de la Scuola Grande di San Rocco, son goût pour le burlesque, ce numéro, somptueusement illustré, rend hommage à l’art tourbillonnant d’un fils de teinturier devenu seigneur de l’art. 

Tintoret. L’enfant terrible de Venise,  106 pages, 8,90 €, en kiosque et sur www.figarostore.fr à partir du 1er mars.