Masterclasse de Marie-Aude Murail animée par Louise Tourret en public à la BNF - François Mitterrand à Paris

Publicité

Masterclasse de Marie-Aude Murail animée par Louise Tourret en public à la BNF - François Mitterrand à Paris

Le mardi 9 avril 2019
Par
Marie Aude Murail 2018
Marie Aude Murail 2018
- © Claude Riva

"En lisant, en écrivant", une collection de masterclasses littéraires en partenariat avec la Bibliothèque national de France et le Centre National du Livre.

Masterclasse Marie-Aude Murail, animée par Louise Tourret | Mardi 9 Avril | 18h30 - 20h00 | Entrée libre BnF | François-Mitterrand | Petit auditorium  Quai François-Mauriac | Paris 13e

QUI EST MARIE-AUDE MURAIL ?

Publicité

Impossible de comprendre la littérature romanesque jeunesse française sans considérer la place centrale que Marie-Aude Murail y tient depuis 1985. Baby-sitter blues, Le Hollandais sans peine, Dinky rouge sang, Simple, Miss Charity, Sauveur &Fils, voici quelques-uns des titres qui viennent à l’esprit parmi la centaine de livres publiés et traduits en 22 langues, sans oublier Oh, boy ! qui s’est vu décerné 32 prix. Marie-Aude Murail explore tous les registres et aborde les thématiques les plus difficiles, ne perdant jamais de vue le lecteur auquel elle s’adresse.

Une écriture de l’émerveillement

Après sept années en Sorbonne, Marie-Aude Murail (née au Havre en 1954) pose ses valises de jeune écrivain dans un champ littéraire incongru : la littérature pour la jeunesse. Nous sommes dans les années 1980 en France et la littérature destinée aux enfants est un sous-sous-genre littéraire qui ne laisse espérer aucune reconnaissance. Mais cette exploratrice hardie a dans ses bagages plusieurs émerveillements comme autant de sillons à creuser. Emerveillement pour Charles Dickens et ses « contes de fées réalistes », pour l’enfance et  pour ses lecteurs qui vont lui servir d’aiguillons, d’inspiration et de garde-fou.

Au plus près des personnages et des lecteurs

La littérature pour la jeunesse telle que l’envisage Marie-Aude Murail est un curieux mélange d’ambition et de proximité avec le lecteur le plus modeste qui soit. C’est en revendiquant et travaillant ce paradoxe que l’écriture de Marie-Aude se place au plus juste des personnages et des lecteurs. Ainsi s’invente une nouvelle façon d’écrire qui va imprégner toute la littérature pour la jeunesse française de cette fin de XXe siècle et qui n’est pas sans rappeler l’incroyable ton de Colette Vivier, première écrivaine à avoir pris le risque d’une écriture à la première personne d’un héros enfantin (La maison des petits bonheurs, 1939) et dont l’héritage était injustement ignoré. Se placer dans le sillage éditorial de Geneviève Brisac, qui la publie chez Gallimard puis à L’école des loisirs, fut également déterminant.

Ausculter le monde

Marie-Aude Murail peut tout faire. Écrire avec finesse et avec gouaille si elle veut ; jongler avec les personnages masculins autant que féminins ; promener sa plume d’espionne dans notre présent ou dans le passé de son choix ; assumer pleinement que l’écrivain, jeunesse y compris, s’inscrit dans un champ politique ; accueillir dans le même roman de nouvelles générations de jeunes lecteurs autant que les anciennes devenues adultes. « Je veux continuer d’ausculter ce monde » dit-elle. « Et j’ai aussi très très envie de parler d’amour à mes jeunes lecteurs, je rassemble mes forces pour l’écrire le moment venu ». 

France Culture, la Bibliothèque nationale de France et le Centre national du Livre se sont associés pour une collection de masterclasses d’écrivains contemporains, intitulées "En lisant, en écrivant". Animées par des producteurs de France Culture, ces rencontres se déroulent en public à la BnF. Elles proposent une plongée dans la création littéraire contemporaine.

Pourquoi écrivez-vous ? Les masterclasses sont l’occasion de poser à des grandes figures de la littérature contemporaine cette question essentielle et toutes celles que se posent leurs lecteurs. Les conditions de l’écriture, la genèse des livres, l’inspiration, le plaisir et la souffrance, la solitude, le travail au quotidien, l’édition des textes, la réception des œuvres... Qu’est-ce qu’une vie d’écrivain, qu’est-ce que l’acte d’écrire ?

En coproduction avec le CNL et France Culture, les entretiens sont réalisés et enregistrés en public à la BnF | François-Mitterrand. Une entreprise collective, coordonnée par Arnaud Laporte qui a pour vocation de constituer une collection d’entretiens de référence sur la culture diffusée dans la grille d’été 2019, disponible en podcast sur franceculture.fr et bnf.fr

Prochaines masterclasses à la BnF - François Mitterrand :
Camille Laurens, animée par Mathilde Wagman : mardi 7 mai 2019
Jérome Ferrari, animée par Lucile Commeaux : mardi 11 juin 2019