Publicité

Prix France Culture Cinéma des étudiants : découvrez les 7 films en lice !

Du 14 avril au 31 mai 2021
Prix Cinéma des étudiants
Prix Cinéma des étudiants
© Radio France - fc

Plus que quelques jours pour candidater ! Découvrez les films que vous pourrez visionner depuis chez vous pour cette nouvelle édition du Prix cinéma des étudiants et du Coup de coeur des jeunes Acid-France Culture !

Si vous êtes étudiant et fan de cinéma, il ne vous reste plus que quelques jours pour intégrer le jury du Prix Cinéma des étudiants 2021 ! Vous pourrez :
-visionner les 5 films présélectionnés soutenus par France Culture
-visionner les 2 films sélectionnés Coup de cœur des jeunes ACID-France Culture
-questionner les 7 cinéastes lors de rencontres virtuelles
-voter en ligne
-et décerner votre prix aux lauréats lors du Festival de Cannes... N'attendez plus !

<> JE CANDIDATE ! <>

Publicité

SELECTION PRIX CINEMA DES ETUDIANTS

GAGARINE de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh (Haut et court)
Youri, 16 ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d’Ivry-sur-Seine, où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend qu’elle est menacée de démolition, Youri décide de rentrer en résistance. Avec la complicité de Diana, Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son « vaisseau spatial ».
Avec Alséni Bathily, Lyna Khoudri, Jamil McCraven, Finnegan Oldfield, Farida Rahouadj et la participation de Denis Lavant.

GARÇON CHIFFON de Nicolas Maury (Les Films du Losange)
Jérémie, la trentaine, peine à faire décoller sa carrière de comédien. Sa vie sentimentale est mise à mal par ses crises de jalousie à répétition et son couple bat de l’aile. Il décide alors de quitter Paris et de se rendre sur sa terre d’origine, le Limousin, où il va tenter de se réparer auprès de sa mère...
Avec Nicolas Maury, Nathalie Baye, Arnaud Valois, Théo Christine, Laure Calamy

EN ROUTE POUR LE MILLIARD de Dieudo Hamadi (Laterit productions)
Depuis vingt ans, les victimes de la Guerre des Six Jours, à Kisangani en République Démocratique du Congo, luttent pour obtenir une reconnaissance du conflit, la condamnation des belligérants et des compensations financières. Révoltés par l'indifférence des gouvernants, ils décident d'entreprendre un périlleux voyage sur le fleuve Congo pour se rendre à Kinshasa, la capitale du pays, et faire entendre leurs voix.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'HOMME QUI A VENDU SA PEAU de Kaouther ben Hania (BAC Films)
Sam Ali, jeune syrien sensible et impulsif, fuit son pays pour le Liban afin d’échapper à la guerre. Pour se rendre en Europe et vivre avec l’amour de sa vie, il accepte de se faire tatouer le dos par l’artiste contemporain le plus sulfureux au monde. En transformant son corps en une prestigieuse œuvre d’art, Sam finira toutefois par découvrir que sa décision s’est faite au prix de sa liberté.
Avec Monica Bellucci, Yahya Mahayni, Koen De Bouw, Dea Liane

ABOU LEILA d’Amin Sidi-Boumédiène (UFO Distribution)
Algérie, 1994. S. et Lotfi, deux amis d’enfance, traversent le désert à la recherche d’Abou Leila, un dangereux criminel. La quête semble absurde dans l’immensité du Sahara. Mais S., dont la santé mentale est vacillante, est convaincu d’y trouver Abou Leila. Lotfi, lui, n’a qu’une idée en tête : éloigner S. de la capitale. C’est en s’enfonçant dans le désert qu’ils vont se confronter à leur propre violence.   
Avec  Slimane Benouari, Lyes Salem, Azouz Abdelkader, Fouad Megiraga, Meryem Medjkane 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le jury de présélection est composé de Sandrine Treiner, directrice de France Culture, Olivia Gesbert, productrice de La Grande Table, Antoine Guillot, producteur de Plan Large, Arnaud Laporte, producteur d'Affaires culturelles, Virginie Noël, adjointe à la déléguée communication, Sabine Ponamalé, responsable des partenariats et Adrien Landivier, responsable du développement des publics.   

Créé en 2015, le jury du Prix France Culture Cinéma des étudiants récompense un film qui a été soutenu par la chaîne cette année. Lors des précédentes éditions, les 985 étudiants venus de toute la France métropolitaine et des Drom-Com, issus de toutes filières, avaient décerné le Prix à Atlantique de Mati Diop (2020), et auparavant à Sunset de László Nemes (2019), Les Enfants sauvages de Bertrand Mandico (2018), La Jeune fille sans mains de Sébastien Laudenbach (2017), Toto et ses sœurs d’Alexander Nanau (2016) et Mange tes morts de Jean Charles Hue (2015). 

SELECTION COUP DE COEUR DES JEUNES ACID-FRANCE CULTURE

VITALINA VARELA de Pedro Costa (Survivance)
Vitalina Varela, une Cap-Verdienne de 55 ans, arrive à Lisbonne trois jours après les obsèques de son mari. Elle a attendu son billet d’avion pendant plus de 25 ans.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

143 RUE DU DESERT d'Hassen Ferhani (Météore Films)
En plein désert algérien, dans son relais, une femme écrit son Histoire. Elle accueille, pour une cigarette, un café ou des oeufs, des routiers, des êtres en errances et des rêves… Elle s’appelle Malika.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le coup de coeur des jeunes ACID-France Culture récompense un film soutenu par les deux insitutions cette année. 
L'ACID est une association de cinéastes engagés pour l’accès de tous à la diversité des œuvres et dans l’éducation des regards ; et depuis 1993 une section parallèle du Festival de Cannes.