Publicité

16e Biennale d'art contemporain de Lyon - Manifesto of fragility

Du 14 septembre au 31 décembre 2022
16e Biennale de Lyon
16e Biennale de Lyon
© Radio France

Près de 200 artistes dont 88 contemporains issus de 39 pays abordent le thème de la fragilité dans une grande diversité de pratiques et proposent des œuvres originales, entre récits intimes et résonnances universelles.

Imaginée par les commissaires Sam Bardaouil et Till Fellrath comme un “manifeste de la fragilité”, la 16e édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon affirme la fragilité comme intrinsèquement liée à une forme de résistance, initiée dans le passé, en prise avec le présent et capable d’affronter l’avenir.

16e Biennale de Lyon
16e Biennale de Lyon
© Radio France

Au programme :

Publicité

Les nombreuses vies et morts de Louise Brunet

Prenant comme point de départ le contexte lyonnais, l’exposition est conçue comme une relecture de l’histoire méconnue de Louise Brunet, une fileuse de soie de la Drôme, qui, après avoir rejoint la révolution des « Canuts » (tisseurs de soie) en 1834, s’est lancée dans un périlleux voyage d’auto-réinvention, qui s’est achevé dans les usines de soie lyonnaises du Mont-Liban. Dans une série de sections pensées comme des explorations des diverses manifestations de la fragilité, Louise Brunet est dépeinte comme une figure insaisissable, à la fois réelle et fictive, qui apparaît sous différentes formes, en divers lieux et à plusieurs moments de l’histoire.

Beyrouth et les Golden Sixities

L'exposition revisite un chapitre mouvementé du déploiement moderniste à Beyrouth, de la crise libanaise de 1958 jusqu’au déclenchement de la guerre civile au Liban en 1975. L’exposition revient sur une époque flamboyante dont l’influence globale toucha particulièrement Beyrouth. Elle souligne en quoi les collisions entre l’art, la culture et la polarisation des idéologies politiques firent de la scène artistique de Beyrouth un véritable microcosme des tensions dans cette région du monde.

Un monde d'une promesse infinie

Manifesto of fragility est une invitation à réfléchir à la précarité de notre condition humaine, de la fragilité de nos propres corps, à la vulnérabilité de la planète entière et de tout ce qui se trouve entre les deux.
Les artistes participant à la 16e Biennale de Lyon proposent une diversité d’approches du thème de la fragilité, avec leurs façons très personnelles de comprendre un état d’incertitude global. La Biennale fait appel à des artistes de différentes nationalités, les invitant à créer une mosaïque de récits nuancés, éclairant ainsi les moments de résilience face aux bouleversements sociétaux, politiques et environnementaux.

Partenaire :

La Biennale de Lyon