Publicité

FACE B Du sable au fond du cartable

1035x1035-unnamed-1.png
1035x1035-unnamed-1.png

Encore un pied en vacances, FACE B fait cependant cette semaine sa rentrée comme tout le monde et en douceur vous réveille les esgourdes ensablées !

Label: 4AD - (2015)

Nouvelle peau: Le magnétique Bradford Cox, peroxidé dans ce "Snakeskin" nous annonce ici le retour du quatuor d'Atlanta Deerhunter avec un nouvel album "Fading Frontier" le 16 octobre et un passage au Paris Pitchfork Festival! Tough mais funky.

Publicité

Cheatahs – Seven Sisters

Label: Wichita Recordings - (2015)

Quotidien contemporain: "Seven Sisters" et ses murs de guitares dans l'esprit des grands frères My Bloody Valentine et Ride annonce déjà le retour des quatre singes savants Londoniens de Cheatahs avec un nouvel album "Mythologies" à paraître fin octobre! Fin et planant.

Foals – A Knife In The Ocean

Label: Warner Music - (2015)

Poulains sur le déclin: Les Anglais de Foals, les remplaçants au pied levé de la diva Islandaise Björk à la Route du Rock cet été assurent le job mais déçoivent au final avec leur nouvel opus "What Went Down". Cependant avec les magnifiques images psychédéliques de Leif Podhajsky de ce "A Knife In The Ocean" le groupe d'Oxford prolongent agréablement les vacances. Lyrique et rêveur.

Petite Noir – Best

Label: Double Six Records / Domino Recording - (2015)

Dualité Africaine: Les influences de la musique Africaine rencontrent le post-punk et les productions electro contemporaines dans la "Noirwave" de Yannick Ilunga alias Petite Noir, natif de Bruxelles de parents Congolais et Angolais mais élevé au Cap en Afrique du Sud. A l'instar de son compatriote Spoek Mathambo, ce "Best", le second single de "La Vie Est Belle / Life Is Beautiful" son premier véritable album à paraître la semaine prochaine, le consacre indiscutablement comme un des grands musiciens contemporains du Continent. Hybride et fascinant.

Panda Bear – Jabberwocky

Label: Domino Recording - (2015)

Surprise radieuse: Le coquin Noah Lennox, le Panda Lisboète et tête chercheuse d'Animal Collective avait gardé sous le coude pour nous ce "Jabberwocky" ainsi que les quatre autres joyaux de cet EP "Crosswords" et illumine l'été indien, juste quelques mois après la sortie de son magnifique album "Panda Bear Meets The Grim Reaper"! Fruité et coloré.

Mild High Club – Undeniable

Label: Circle Star Records / Stones Throw Records - (2015)

Club vintage et enfumé: Gros consommateur de weed, Alex Brettin aka Mild High Club, de la froide Chicago s'est envolé vers l'ensoleillée Côte Ouest pour enregistrer aux côtés d'Ariel Pink ou Mac DeMarco son album "Timeline" à paraître mi-septembre via Stones Throw. Todd Rundgren Vs. Unknown Mortal Orchestra.

Beirut – No No No

Label: 4AD - (2015)

Le phénix de Santa Fe: Le pré trentenaire Zach Condon, l'homme derrière Beirut revient de loin - divorce, burn-out et crise identitaire - et tire un trait sur un moment difficile de sa vie avec ce divin "No No No". De notre côté nous disons "OUI! OUI! OUI!" à l'annonce de la sortie de son 4ème album courant septembre! Frais et poppy.

Botany & Milo – Au Revoir 

Label: Western Vinyl - (2015)

Sincères salutations: Restons au Sud avec le retour du Texan Spencer Stephenson alias Botany, qui après "Lava Diviner (Truestory)" va sortir son deuxième album "Diming Awe, The Light Is Raw" dans quelques jours. Accompagné ici du MC Milo, le beatmaker d'Austin fusionne à merveille Boards Of Canada (Warp), Flying Lotus (Warp / Brainfeeder) et Madlib (Stones Throw). Extatique et hypnotique.

Golden Rules – Never Die (feat. Yasiin Bey)

Label: Lex Records - (2015)

Du rap en or: Golden Rules c'est l'excitant projet du MC de Palm Beach Eric Biddines, du producteur Anglais Paul White connu pour son travail avec le chien fou de Detroit Danny Brown sur son album "Old" et de l'homme-orchestre Shawn Lee. Le célèbre Mos Def, de retour et sous son vrai nom vient même ici poser son flow unique. Un must de cet été!

D.Lights – Heat Rock

Label: Jarring Effects - (2015)

Les lumières de la ville: Initié en 2013 avec "Cape Town Effects" en Afrique Du Sud, le label Lyonnais Jarring Effects poursuit l’expérience des rencontres artistiques et humaines entre artistes Français et étrangers et se tourne avec "D.Lights" vers une autre ville du monde à l’histoire emblématique, Detroit. Fer de lance mondial de la soul et du punk, berceau de la techno, ville en friche qui apprend à se (re)construire elle-même, Détroit tente de se relever de la crise. "D.Lights" projet pluridisciplinaire collectif participe au difficile renouveau de Motor City. Choral et urbain.