Publicité

Financement de la recherche : la France, élève médiocre

Par

Carte. 256 millions d'euros destinés à la recherche annulés dans un projet de décret, 7 prix Nobel qui dénoncent dans une tribune du "Monde" un "suicide scientifique". Comment le financement de la recherche en France se situe face à ses voisins européens et mondiaux ? Analyse en cartes et graphiques.

La France, 13e pays qui dépense le plus pour la recherche (en % du PIB)

Circulez dans la carte, passez sur les pays pour obtenir des précisions les dépenses en R&D dans chacun d'eux :

Source : Banque mondiale (dernières données disponibles : 2012)

Publicité

A écouter : "Existe-t-il une politique européenne de la science ?", Continent Sciences

Evolution des dépenses en recherche et développement entre 2002 et 2012

Circulez dans la carte, passez sur chaque pays pour obtenir des précisions quant à l'évolution de ses dépenses en R&D entre 2002 et 2012 :

  • Evolution des dépenses à l'échelle de l'Union européenne : +11,6. A l'échelle des pays de l'OCDE : +8,22 %
  • La France est passée du 10e rang mondial en 2002 au 13e en 2012
  • Les dépenses de la France en R&D stagnent sur 10 ans, alors qu'elles progresse fortement dans d'autres pays, comme le Portugal ou la Chine

NB : Les dépenses en recherche et développement sont des dépenses de fonctionnement et d'investissement public et privé soutenant le travail créatif entrepris de façon systématique pour accroître les connaissances, couvrant la recherche fondamentale, la recherche appliquée et le développement expérimental.

Emplois scientifiques : la France au 16e rang mondial

Source : Banque mondiale

A écouter : "Jeunes chercheurs cherchent travail", Rue des écoles.

Une faible croissance du nombre de chercheurs français

Source : Banque mondiale

Ecoutez le sujet de Catherine Petillon, et la réaction du géopolitologue Frédéric Encel dans le Journal de 12h30 de ce mardi :

Parmi les annulations de crédits destinées à financer des "mesures urgentes" de l’État, 256 millions d'euros concernent la mission "recherche et enseignement supérieur". L'essentiel des réductions concerne les dotations de quatre organismes de recherche. Le CEA est mis à contribution à hauteur de 64 millions d'euros, 50 millions de moins pour le CNRS, enfin l'Inra et l'Inria perdent 10 millions chacun. L'enseignement supérieur universitaire perdra lui aussi 50 millions de crédits :

Détail des coupes budgétaires et réactions politiques et scientifiques

3 min

A écouter sur France Culture :

Notre semaine spéciale "Savoirs, idées : la relève", toutes les émissions de la session 2015, et du 30 mai au 5 juin 2016, les émissions de la session 2016.

Et la colère récente à ce sujet de Claude Berrou, de l'Académie des sciences, interrogé pour le Magazine de la rédaction sur l'intelligence artificielle made in France d'Eric Chaverou :

A lire :

La tribune publiée par Le Monde, signée par sept Prix Nobel et une médaille Fields  : Coupes budgétaires dans la recherche : huit grands chercheurs dénoncent « un suicide scientifique et industriel »