Publicité

France Culture au 72e Festival de Cannes

Flore Maquin, Philippe Savoir [Festival de Cannes/Filifox/AFP]
Flore Maquin, Philippe Savoir [Festival de Cannes/Filifox/AFP]
© AFP

Programmes dédiés au Festival de Cannes, en direct du Palais des Festivals, à l’antenne et sur le web de France Culture Du 11 au 25 mai

France Culture fera résonner le 72ème Festival de Cannes sur ses antennes par la voix de ses producteurs et chroniqueurs en direct du festival avec Antoine Guillot (Plan Large), Olivia Gesbert (La Grande Table) et Guillaume Erner (Les Matins) … Des émissions en direct mais aussi une programmation spéciale Cinéma, sur l’antenne et sur le web avec des grands entretiens (Masterclasse d’Eric Rochant et une semaine « A voix nue, Agnès Varda raconte son Festival de Cannes »), des documentaires , de la fiction (L’atelier fiction « François Truffaut en 24 images secondes, une joie et une souffrance »), des interviews et des critiques.

Le dimanche 19 mai, France Culture décerne également à Cannes trois prix prestigieux qui saluent des carrières accomplies et naissantes, nationales et internationales.

Publicité

// EN DIRECT DU FESTIVAL DE CANNES

Du 14 au 25 mai / Les chroniques quotidiennes d’Antoine Guillot 

A 8h13 dans Les Matins de France Culture et à 12h03 dans La Grande Table

Vendredi 17 mai, 7h-9h / Les Matins de France Culture de Guillaume Erner

1ere partie :  Avec Bertrand Bonello pour « Zombie Child » à la Quinzaine des Réalisateurs

2ème partie :  Avec Bertrand Bonello et  Nicolas Pariser pour « Alice et le maire » à la Quinzaine des Réalisateurs

Samedi 18 mai, 14h-15h / Plan large d’Antoine Guillot 

Horreur sur Cannes ! Rencontre autour du fantastique, des zombies et de grandes figures du genre. Antoine Guillot reçoit John Carpenter, maître du genre de la science-fiction et du fantastique présent à l’occasion du Carrosse d’Or de la Quinzaine des réalisateurs, et Jim Jarmusch, qui ouvre la compétition du 72ème Festival de Cannes le mardi 14 mai, avec son nouveau film The Dead Don’t Die. Le cinéaste Bertrand Bonnello interviendra également pour son film Zombi Child, présenté à la Quinzaine des réalisateurs. Enfin, Antoine Guillot recevra Alain Cavalier, pour son film Être vivant et le savoir, présenté en Sélection Officielle Séance Spéciale, sortie en salles le 5 juin.

Dimanche 19 mai, 12h30 / La rédaction de France Culture reçoit en direct les Lauréats des Prix France Culture Cinéma remis le jour même à Cannes.

Lundi 20 mai - Mardi 21 mai - Mercredi 22 mai, 12h-13h30 / La Grande Table d’Olivia Gesbert

> Lundi 20 mai

1ère partie : Spécial Cannes 1/6 : Femmes de Cinema et de Caractère  Céline Sciamma, cinéaste, pour Portrait de la jeune fille en feu et Adèle Haenel, actrice, présente dans 3 films du festival Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, Le Daim de Quentin Dupieux et Les héros ne meurent jamais de Aude-Léa Rapin 

Et le (la) Lauréat(e) du Prix France Culture Consécration

2ème partie : Spécial Cannes 2/6 : Le monde vu par le polar Corneliu Porumboiu, cinéaste, pour La Gomera (Les Siffleurs) Diao Yinan, cinéaste, pour Le lac aux oies sauvages

> Mardi 21 mai

1ère partie : Spécial Cannes  3/6 : Douleur et gloire du cinéma hispanophone 
Robert Rodriguez, cinéaste, pour sa masterclass à la Quinzaine des réalisateurs et son film Red 11 Antonio Banderas, acteur, pour Douleur et gloire de Pedro Almodovar (en salles le 17 mai)

2ème partie : Spécial Cannes  4/6  : Les ours de Buzzatti s'animent ! 
Lorenzo Mattotti, réalisateur et auteur de bande dessinée, pour l’adaptation en film d’animation de La fameuse invasion des ours en Sicile de Dino Buzzati  (SR)

> Mercredi 22 mai

 1ère partie : Spécial Cannes   5/6 : Chabadabada le retour ! Anouk Aimée, actrice, et Claude Lelouch, cinéaste, pour Les plus belles années d’une vie (en salles ce jour-là)

2ème partie : Spécial Cannes 6/6 : L'autre Enfant des frères Dardenne Luc et Jean-Pierre Dardenne, cinéastes, pour Le jeune Ahmed (en salles ce jour-là)

Samedi 25 mai, 14h à 15h / Plan large d’Antoine Guillot 

// SUR LE WEB : VIDÉOS ET DOSSIER SUR FRANCECULTURE.FR

ð  Un dossier spécial 72e Festival de Cannes avec les analyses de notre reporter sur place Antoine Guillot sur la compétition et le palmarès des archives de grandes voix du cinéma…

ð  Et les vidéos : Culture Prime dissèque l’histoire du cinéma en de 3 thématiques : L’autoportrait, les zombies et la bande de flics autour de plusieurs réalisateurs tels que Pedro Almodovar, Jim Jarmush, Arnaud Desplechin et Lady Ly…

Remise des 3 prix France Culture - Dimanche 19 mai à 11h – Terrasse Unifrance

Chaque année, France Culture décerne trois prix Cinéma : le prix Consécration, le prix Cinéma des Etudiants, et avec UniFrance, l’International Students Award UniFrance / France Culture. Les lauréats seront dévoilés le dimanche 19 mai à 11h et recevront les prix lors d’une cérémonie à la Terrasse UniFrance à Cannes.

Prix France Culture Cinéma Consécration : créé́ en 2011, le Prix France Culture Cinéma Consécration est décerné à une personnalité du cinéma pour la qualité de son œuvre et la force de son engagement. Les précédents lauréats : Claire Denis, Costa Gavras, Frederick Wiseman, Abderrahmane Sissako, Margarethe Von Trotta, Pascale Ferran, Cedric Kahn et Alexandre Astruc. 

Prix France Culture Cinéma des étudiants : créé en 2015, le Prix France Culture Cinéma des Étudiants récompense grâce à un jury d’étudiants (600 cette année) un réalisateur dont un des films a été soutenu par la chaîne. Lors des précédentes éditions, les étudiants avaient décerné leur prix à Bertrand Mandico pour Les garçons sauvages, à Sébastien Laudenbach pour La jeune fille sans mains, à Alexander Nanau pour Toto et ses sœurs et à Jean Charles Hue pour Mange tes morts

La sélection 2019 : 

* Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret 

* Sunset de László Nemes 

* Les Estivants de Valeria Bruni-Tedeschi 

* Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares de Radu Jude 

* On ment toujours à ceux qu’on aime de Sandrine Dumas

L’International Students Award UniFrance / France Culture : pour la quatrième année consécutive, France Culture et UniFrance – l’organisme en charge de faire rayonner le cinéma hexagonal à l’international - s’associent et récompensent un long-métrage français, grâce au vote des étudiants étrangers en écoles de cinéma. Lors des précédentes éditions, les étudiants avaient décerné leurs prix à A voix haute de Stéphane de Freitas & Ladj Ly ; Le Nouveau de Rudi Rosenberg, Mustang de Deniz Gamze Ergüven et Maman(s) de Maïmouna Doucouré.

La sélection 2019 : 

* Le grand bal de Laetitia Carton

* Mes provinciales de Jean-Paul Civeyrac

* Mutafukaz de Shoujirou Nishimi et Guillaume Renard

* Roulez jeunesse de Julien Guetta

* La nuit a dévoré le monde de Dominique Rocher

// A L’ANTENNE DE FRANCE CULTURE DU 11 AU 24 MAI : une programmation spéciale cinéma

Du samedi 11 au dimanche 12 mai, 00h-7h / Les nuits de France Culture – coordination Philippe Garbit : une Nuit spéciales André Bazin, critique de cinéma - dimanche 12 mai 

21h00  FICTION / THEATRE ET COMPAGNIE – coordination Blandine Masson 
Midinette, ou la fille de personne, Un scénario de Maria Larrea et Catherine Paillé
Réalisation : Christophe Hocké
Midinette a reçu le prix du Public à un premier scénario de long-métrage du Festival Premiers Plans d'Angers en 2018
Annabelle est une jeune parisienne, perdue entre la loge de concierge de sa mère, son job de serveuse et l’appartement cossu des Meyer, sa deuxième maison. Un tirage de tarot de Nicole Meyer et une folle nuit d’amour vont littéralement changer sa vie.  À 25 ans, se découvrant à la fois enceinte et adoptée, Annabelle va partir en quête de son identité. 

Du lundi 13 au vendredi 17 mai 

> 6h02 - 6h30 / Le réveil culturel de Tewfik Hakem

. Mardi 14 mai / Expos : Quand Fellini rêvait de Picasso. Paris-Rome-Cannes. Avec Audrey Norcia commissaire de l'exposition de la Cinémathèque française. 

. Mercredi 15 mai / Cinéma : LE FESTIVAL DE CANNES, sa petite histoire et sa géopolitique. Avec Gérard Lefort à l’occasion de la sortie de La Foire aux vanités ( Hors-collection) et Éric Garandeau, ancien directeur du CNC pour son premier roman Tapis rouge, paru aux éditions Albin Michel. 

Jeudi 16 mai / Musique : Richard Galliano rend hommage à Michel Legrand. 

. Vendredi 17 mai / BD : La visibilité des LGBT, la Bd en avance sur le cinéma. Palme d'or en 2013, "La vie d'Adèle" d’Abdelatif Kéchiche est adaptée d'une Bd de Julie Maroh. Avec l'auteur Lisa Mandel et Sonia Deschamps du Magazine Casemat- à l'occasion de la journée spéciale contre l'homophobie sur les antennes de Radio France

> 20h - 20h30 / A voix nue– Coordination Claire Poinsignon et Sandrine Treiner

Production : Michel Ciment et réalisation : Nathalie Salles

Pierre-William Glenn

Entretien avec Pierre-William Glenn figure centrale du cinéma français de ces cinquante dernières années autour de cinq axes : La formation, Les premiers films, Les années 70, l’épanouissement, De Pialat et Losey à l’enseignement, De la responsabilité de la technique au festival de Cannes depuis 2003 à l’exercice de la mise en scène.

Du jeudi 16 au vendredi 17 mai, 00h-7h / Les nuits de France Culture – coordination Philippe Garbit

00:01 - 00:36 Hommage à Eric Von Stroheim (1ère diffusion : 18/05/1957 Chaîne Nationale) 

Par René Wilmet - Avec Pierre Fresnay, Charles Sparks, Claude Autant-Lara et Henri Langlois 

02:06 - 04:01 Histoire sans images - Cléo de 5 à 7, d'Agnès Varda (1ère diffusion : 23/07/1966) 

Par Michel Polac - Avec Agnès Varda et Corinne Marchand - Réalisation Annie Coeurdevey 

Vendredi 17 mai, 23h – 00h / L’Atelier Fiction  

François Truffaut en 24 images secondes, Une joie et une souffrance de Anne Terral (Rediffusion de 2018)  - Réalisation : Pascal Deux.

Séquences dérobées ou offertes au regard, dialogues en coulisses ou sur le plateau de tournage, fragments volés d’une existence entièrement vouée au cinéma… En 24 scènes sur le vif, aussi imaginaires que soigneusement documentées, Anne Terral nous livre ici un portrait à sa façon, sensible et intimiste, du cinéaste passionné que fut François Truffaut. 

Samedi 18 mai, 20h – 21h / Masterclasse – Coordination Sandrine Treiner et Arnaud Laporte  

Eric Rochant par Olivia Gesbert (1ère diffusion : 14 août 2018) 

Samedi 18 mai, 21h « La promenade des envahisseurs»  de Maekawa Tomohiro

Traduit du japonais par Patrick de Vos - Représentée pour la première fois en 2005, La Promenade des envahisseurs est une des pièces les plus jouées de la compagnie théâtrale Ikiume dirigée par Maekawa. Adaptée au cinéma par le réalisateur Kiyoshi Kurosawa (titre français : Avant que nous disparaissions), le film est présenté dans la section « Un certain regard » du Festival de Cannes 2017 et distribué dans plus de 20 pays la même année. L’histoire se déroule dans une petite ville portuaire donnant sur la mer du Japon. Elle décrit la perplexité d’une femme faisant face à son mari qui, après avoir disparu plusieurs jours, revient complètement transformé, innocent et candide tel un enfant. Un projet du Théâtre de la Ville-Paris avec la Fondation du Japon, en collaboration avec le Tokyo Metropolitan Theatre (Tokyo Metropolitan Foundation for History and Culture) et avec la collaboration de la Maison Antoine Vitez.Réalisation : Pascal Deux Conseillère littéraire Céline Geoffroy

Du samedi 18 mai au dimanche 19 mai 2019, 

00h-7h / Les nuits de France Culture – coordination Philippe Garbit : une Nuit André S. Labarthe, critique, producteur, réalisateur et scénariste.

Dimanche 19 mai

17h- 18h Être et savoir  de Louise Tourret

Le cinéma, une école des images?

De la cinéphile à internet en passant par l’école, comment  les films éduquent le regard  Avec Julien Neutres, directeur de la création, des territoires et des publics au CNC 

Du lundi 20 au vendredi 24 mai 

> 6h02– 6h30 Le réveil culturel deTewfik Hakem

. Lundi 20 mai / Livre : Noël Herpe pour la sortie de " Souvenirs/ Ecran" (Ed Bartillat)

. Mercredi 22 mai / Cinéma : Cannes Passer de l’autre côté de la caméra.Habituées au tapis rouge de Cannes en tant que comédiennes, elles reviennent cette année en tant que réalisatrices ;  Hafsia Herzi et Tu mérites un amour ( La Semaine de la Critique) et Monia Chokri, pour La femme de mon frère (Un Certain regard).

> 20h - 20h30 / A voix nue– Coordination Claire Poinsignon et Sandrine Treiner

Agnès Varda raconte son Festival de Cannes. 

Production : Antoine Guillot et réalisation : Doria Zenine (2003) - Mise en rediffusion : Philippe Baudouin.

Dimanche 19 mai  - 21h 

« La poussière du temps » de Theo Angelopoulos. Scénario inédit en France.

Traduit du grec par Paola Starakis et Jeanne Roques-Tesson. En partenariat avec le Théâtre de la Ville

Avec Irène Jacob, Laurent Poitrenaux, Hugues Quester, André Wilms, Johanna Nizard et Robin Renucci

Et avec la présence exceptionnelle de quatre musiciens grecs qui joueront la musique du film de Theo Angelopoulos : la compositrice Elena Karaindrou, au piano, Renato Ripo au violoncelle**, Vangelis Christopoulos** au hautbois, et Dinos Hadjiiordanou à l’accordéon.

A. est réalisateur d'origine grecque à la vie personnelle bousculée car, comme il dit "sa seule maison, c'était et c'est toujours les histoires qu'il raconte". Il tourne un film sur son histoire et celle de ses parents qui nous emmène en Italie, en Allemagne, en Russie, en Ouzbekhistan, au Canada et aux USA, dans un long périple dans la grande histoire et les événements qui ont marqué la deuxième moitié du XXe siècle.

Réalisation : Juliette Heymann et Blandine Masson

Du mardi 20 au mercredi 21 mai, 00h-7h / Les nuits de France Culture – coordination Philippe Garbit

00:01 - 01:31 Mardis du cinéma - Le cinéma et les vampires (1ère diffusion : 09/03/1993)

Par Catherine Paoletti - Avec Jean Marigny, Gérard Lenne, Michel Cazenave, Yves Builly, Gilles Menegaldo et Jean-Louis Leutrat - Réalisation: Christine Berlamont

>jeudi 23 mai  12h- 13h30 La Grande Table – Olivia Gesbert

1ère partie : Culture 

Avec Bong Joon-Ho, cinéaste, pour Parasite (en salles le 5 juin)  (SR)

Quentin Tarantino, cinéaste, pour Once upon a time… in Holywood  (SR)

Vendredi 24 mai, 23h – 00h / L’Atelier Fiction  

Qui je suis de Pier Paolo Pasolini (Rediffusion de 1998). Traduit de l'italien par Jean-Pierre Milelli. 

Ecrit à New York en 1966, "Qui je suis" prend la forme d'une réponse à une interview réelle ou imaginaire. Pasolini, au faîte de sa carrière littéraire, ne connaît pas encore la célébrité internationale que lui apportera le cinéma. Réalisation Blandine Masson.

Samedi 25 mai, 19h- 20h / Juke Box d’Amaury Chardeau

Une page d’histoire racontée en musique sur un récit original « Il était une fois Ennio Morricone ».

Du samedi 25 mai au dimanche 26 mai 2019, 00h-7h / Les nuits de France Culture – coordination Philippe Garbit : une Nuit Actrices françaises des années 30.

Du samedi 25 mai au dimanche 26 mai 2019, 00h-7h / Les nuits de France Culture – coordination Philippe Garbit : Une nuit d'actrices françaises des années 30.