Publicité

France Culture ouvre le débat. Journée spéciale à la veille du lancement du Grand débat national

Lancement du Grand débat national
Lancement du Grand débat national
© AFP - Michel Euler / POOL

Lundi 14 janvier 2019 dès 7h

A la veille de l’ouverture du Grand débat national, France Culture propose une journée spéciale. A l’antenne, experts, philosophes, écrivains, économistes, politiques exploreront les 4 volets des enjeux de cette consultation inédite : transition écologique, fiscalité et dépenses publiques, démocratie et citoyenneté, organisation de l’Etat et service public, et éclaireront la notion même de débat public, ses vertus, ses modalités et ses éventuelles dérives…

AU PROGRAMME  

7h-9h Les Matins de France Culture – Guillaume Erner 

Publicité

Le temps du débat

1ere partie : Christophe Prochasson, historien, président de l’EHESS. 

2e partie : Christophe Prochasson, historien, président de l’EHESS. 

Sabina Loriga, historienne, directrice d'études à l’EHESS.

7h24 – Le Reportage de la rédaction
A Bourgtheroulde, la ville de l’Eure où Emmanuel Macron lance le « Grand Débat »

9h- 10h La Fabrique de l’histoire – Emmanuel Laurentin

Les citoyens et l’exercice du pouvoir. Une histoire en 4 volets 

Une histoire des procédures de démocratie participative, de l’Antiquité à nos jours 

Avec Yves SINTOMER, professeur au département de science politique de l'Université de Paris 8 et directeur adjoint du Centre Marc Bloch de Berlin. 

10h -11h Les Chemins de la philosophie – Adèle Van Reeth 

Voisinage
Sommes-nous condamnés à vivre ensemble ?
Avec Hélène L’Heuillet, psychanalyste, philosophe, maîtresse de conférences en philosophie politique et éthique à l’Université Paris-Sorbonne 

12h30 Journal – Thomas Cluzel

Cyril Lage, le co-fondateur de Cap Collectif, qui doit mettre en place la plateforme internet du Grand Débat

12h -13h30 La Grande Table – Olivia Gesbert   

Grand débat : les intellectuels doivent-ils faire entendre leur voix ?

En partenariat avec le Nouveau Magazine Littéraire (Dossier sur les 35 intellectuels les plus influents du monde)

Agathe Cagé, politiste, ancienne directrice adjointe du cabinet des ministres de l’Education nationale de 2014 à 2017, secrétaire générale de la campagne de Benoît Hamon lors de l'élection présidentielle de 2017.  Elle est l’auteure de Faire tomber les murs entre intellectuels et politiques (Fayard)

François-Xavier Bellamy, philosophe, conseiller municipal à Versailles. Il est l’auteur de Demeure (Grasset) (SR)

14h-15h Entendez-vous l’éco ? Tiphaine de Rocquigny

Service public, le prix de l’efficacité

Avec Nicolas Matyjasik, Enseignant titulaire à Sciences Po Lille, auteur de L’évaluation des politiques publiques. Défi d’une société en tension, L’Harmattan, Paris (2012), avec Gaëlle Baron.

Nicolas Belorgey, chercheur au CNRS, auteur notamment de L’hôpital sous pression: enquête sur le « nouveau management public », 2010, La Découverte

Emmanuel Didier, Chargé de Recherche au CNRS, auteur notamment de (avec Isabelle Bruno et Julien Prévieux), Statactivisme, Comment lutter avec des nombres, La Découverte, 2014  

18h20- 19h Du  Grain à Moudre – Hervé Gardette

Peut-on débattre sans limites ?

Avec Patrice Maniglier, philosophe, maître de conférence à l’université Paris-Nanterre ; Raphaël Enthoven, professeur de philosophie, auteur de Morales provisoires (Editions de l'Observatoire).

Sur franceculture.fr

Un dossier spécial à suivre sur le site de France Culture

ET AUSSI….

9h05 – 10h LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE - Emmanuel Laurentin  

Les citoyens et l’exercice du pouvoir. Une histoire en 4 volets 

Mardi 15 janvier La participation citoyenne dans la Grèce antique

Avec Vincent AZOULAY, directeur d’études à l’EHESS et Violaine SEBILLOTTE-CUCHET, professeure d’histoire ancienne à Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. 

Mercredi 16 janvier : C_omment le 19e siècle a-t-il exclu du pouvoir femmes, étrangers et ouvriers ?_ 

Jeudi 17 janvier _ Rendre le pouvoir aux citoyens : Louviers 1965-1983_
Un documentaire de Séverine Liatard, réalisé par Marie-Laure Ciboulet 

A Louviers, petite ville de 20 000 habitants en Normandie, une liste d’Union des gauches conduite par une personnalité assez charismatique, le docteur Martin, emporte de manière inattendue les municipales de 1965. Dès sa prise de pouvoir, le maire énonce les grands principes de sa politique : gratuité des services publics, politique familiale en faveur des milieux défavorisés, priorité donnée à la culture et à l’éducation permanente, création d’un atelier d’urbanisme destiné à la maîtrise par les citoyens de l’aménagement de leur territoire, ouverture d’ateliers d’expression libre pour les enfants, mise en place de commissions pour associer chacun à la gestion de sa ville. Cette expérience d’autonomie municipale dure jusqu’en 1969. Lorsque la droite revient au pouvoir, un Comité d’action de gauche (CAG) animé par une centaine de personnes, toujours chapeauté par le docteur Martin, part à la reconquête de la mairie à l’aide notamment d’un bulletin d’information, Devenir, de campagnes d’affichage et surtout de réunions régulières où tous les citoyens sont conviés à débattre sur la constitution d’un programme d’actions censé développer davantage les initiatives précédentes. Après cette intense période de réflexion, la liste d’action de gauche gagne les élections de 1976. Elle poursuit son projet de démocratie communale mais se heurte aussi à certains principes de réalité. 

Avec les témoignages de Sabine Anquetin, François Bureau, Simone et Jacques Etienne, Reynald Harlaut, Jean-Charles Houel, Isabelle Martin, habitants ou anciens habitants de Louviers et d’Hélène Hatzfeld, politologue, chargée de cours à l’Ecole supérieure d’architecture de Paris Val de-Seine.