Publicité

Frankenstein, stupéfiants, restitutions : la Session de rattrapage

Par
Frankenstein, stupéfiants, restitutions
Frankenstein, stupéfiants, restitutions
© AFP - OLIVIER LABAN-MATTEI

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

> Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Des sensations fortes, au cœur de l'été, dans une grille qui vous proposait de suivre cette semaine non pas un mais plusieurs monstres, autour de Frankenstein, et de plonger tout ouïe vers des plaisirs artificiels. Alors pour se remettre - ou prolonger, selon les goûts - on pourra titiller ses sens à travers plusieurs documentaires et une question débattue en milieu de semaine : "Qu'avons-nous encore à apprendre sur le sexe ?". Chaud l'été, chaud ! Mais riche de savoirs bien sûr. Antoine Lachand

LES SÉRIES D'ÉTÉ

Boris Karloff dans le "Frankenstein" de James Whale, 1931
Boris Karloff dans le "Frankenstein" de James Whale, 1931

“It’s alive !”. En juin 1816, sur les rives du Lac Léman, Mary Shelley a eu la vision d'un monstre dont a surgi la science-fiction moderne. Très vite adapté au théâtre, puis au cinéma, Frankenstein a pris l’envergure d’un mythe. La créature artificielle préfigure-t-elle, en un brouillon raté mais terriblement humain, les robots, cyborgs et autres êtres augmentés ? (Grande traversée : Frankenstein ! Bienvenue dans le monde des créatures artificielles, 5 x 2h)

Stupéfiante musique. Par-delà la fumette estampillée années 1970, un voyage audio de la chanson médiévale jusqu’à la techno en passant par le poème romantique, pour écouter comment  l'usage des drogues et de l'alcool a pu faire l'objet de louanges, critiques ou moqueries. Alors que c'est parfois la musique elle-même qui déploie ses charmes pour rendre accro ! (Culture musique été, 5 x 1h)

Le présent de l'Histoire. Marquée par les errements européens, le terrorisme, les projets de déchéance de nationalité, l'année 2015 a fourni au mois de mars dernier, au Forum "L'année vue par l'Histoire", une riche matière à débats. Quatre table-rondes, et un grand entretien avec Sanjay Subrahmanyam, pour remettre le présent en perspective et peut-être "dompter la peur". (La Fabrique de l'Histoire, 5 x 1h)

PENDANT QUE VOUS N'ÉCOUTIEZ PAS...

La Grande-Motte hier et aujourd'hui
La Grande-Motte hier et aujourd'hui
- Julien Donada

Bienvenue dans le retro-futur. Retour en grâce, peut-être, pour une ville-parc géométrique qui symbolise les vacances : la Grande Motte sur la côte languedocienne. Le micro arpente les pyramides, les terrasses et loggias pour raconter cette utopie architecturale née de la civilisation des loisirs, dans une zone au départ inhospitalière. (Le Génie des lieux, 7 min.)

De la restitution des œuvres d'art. Quand le Bénin demande officiellement le retour des biens spoliés par la France à la fin du 19e siècle, c'est toute la question de la période coloniale, et la manière même dont nous pensons nos musées, qui sont ébranlées. Echanges de points de vue sur une question qui divise. (L'Invité des Matins d'été, 20 min.)

Religions en goguette. 34 pays en 10 mois, pour observer les initiatives inter-religieuses et revenir avec des idées pour la France. Samir est musulman, et il a parcouru le globe avec trois amies, juive, catholique et athée. Tour du monde en compagnie d’une jeunesse qui croit encore en Dieu, comme en l’avenir. (Jeunesse 2016, 3 x 7 min.)

Casque oblige. Du son devant, derrière, au-dessus, en dessous... mettez un casque et écoutez Anne-James Chaton et Laurence Vielle (plus un contrebassiste et des enfants), jouer des effets de spatialisation pour mettre en scène LEURS mots dans VOTRE écoute de cette poésie en 3D. (Machins / Machines, 59 min.)

LA CITATION

Interrogée à l'âge de 80 ans en 1987, forte d'un exceptionnel parcours où elle fut ethnologue et résistante, allons prendre un peu de l'expérience et du courage de Germaine Tillion (Les Nuits de France Culture, 55 min.)

“Moi j'étais ethnologue de terrain. L'ethnologue c'est quelqu'un qui va sur place et qui écoute parler les gens, c'est quand même irremplaçable. Mais au fond quand je vois quelque chose que je ne peux pas supporter : j'agis.”

Voilà, cette Session hebdomadaire se termine, l'occasion pour nous de vous souhaiter un très bon week-end.  Que vous pourrez allègrement compléter en images à travers d'autres archives : de nouveaux épisodes des "Histoires de peintures" de Daniel Arasse, pour profiter encore de son regard érudit qui "donne à voir" des œuvres de Vinci, Mantegna, Antonello de Messine, etc. A samedi prochain !