Publicité

Franklin Delano Roosevelt, le président aux quatre mandats

Par
Portrait de Franklin Delano Roosevelt
Portrait de Franklin Delano Roosevelt
© AFP - AFP

Présidences américaines. Franklin D. Roosevelt est sans doute l'un des présidents américains les plus connus. Homme du "new deal", de la conférence de Yalta, de la création des Nations Unies, il a aussi instauré une nouvelle vision de la fonction présidentielle communiquant avec les Américains grâce à la radio. Portrait !

Washington's Quartet, 4ème escale. Après avoir dressé le portrait de Thomas Jefferson, Abraham Lincoln et Théodore Roosevelt dans les trois précédents épisodes, dernière étape présidentielle sur les traces de Franklin Delano Roosevelt, surnommé FDR, trente-deuxième président des Etats-Unis, qui gouverna le pays de 1933 à 1945.

Nous sommes à Hyde Park, au bord de l'Hudson River, dans le Nord de l'Etat de New York. Emmanuel Laurentin nous guide sur les lieux du président Roosevelt, de la maison familiale à la bibliothèque présidentielle créée par FDR en 1941.

Publicité

Washington's Quartet 4/4 : Franklin Delano Roosevelt

50 min

Durée : 50'36 • La Fabrique de L'histoire, 22.10.2008 • Un documentaire d'Emmanuel Laurentin et Véornique Lamendour • Avec : Herman Eberhardt (bilbiothèque présidentielle Franklin Delanoe Roosevelt) ; Mike Authenrieth (ranger) ; Pap N'Diaye (historien des Etats-Unis)

Le "New Deal" et la confiance restaurée

Depuis le krach boursier du 24 octobre 1929, le "jeudi noir", les Etats-Unis traversent une crise économique sans précédent. En remportant la majorité dans 42 Etats en novembre 1932 lors de l'élection présidentielle, le démocrate Franklin Delano Roosevelt s'impose très largement devant son prédécesseur, Herbert Hoover, dont la politique n'a pas permis de sortie de crise. Lors de son entrée en fonction en mars 1933, en cent jours, le président Roosevelt agit efficacement, faisant voter au plus vite des mesures permettant la relance économique. C'est le "New Deal", la nouvelle donne. Emmanuel Laurentin souligne l'importance du discours inaugural avec cette phrase qui donne la tonalité de sa présidence :

"Il ne faut pas avoir peur. La seule chose que l'on doit craindre, c'est la peur elle-même." Franklin Delano Roosevelt

Cette restauration de la confiance passe aussi par une nouvelle vision de la fonction présidentielle. Dans la bibliothèque présidentielle créée par FDR en 1941, Herman Eberhardt explique :

"C'est une nouvelle perception de la figure du présidentiel. Ce n'est pas quelqu'un de distant, c'est quelqu'un avec qui on peut interagir grâce à la radio." Herman Eberhardt

Comprenant l'urgence de la situation, le président Roosevelt décide de s'adresser régulièrement aux Américains par l'intermédiaire de la radio en plein essor à cette époque. Dans ces Causeries au coin du feu, il explique son action politique. Suite à ces discours, le président reçut des lettres, toujours plus nombreuses. Plus que le nombre, Herman Eberhardt met en exergue le ton de ces lettres, dont la familiarité exprime la confiance à l'égard de leur président.

Franklin Delano Roosevelt et sa femme Eleanor Roosevelt, 20 janvier 1941
Franklin Delano Roosevelt et sa femme Eleanor Roosevelt, 20 janvier 1941
© Getty - Fotosearch/

Les Roosevelt

Si le documentaire revient sur la politique extérieure de Roosevelt, la Seconde Guerre Mondiale, les Nations Unies, c'est ici la mémoire d'un Roosevelt plus intime qu'Emmanuel Laurentin donne à entendre, avec la visite de la maison de famille à Hyde Park. Ici l'histoire familiale croise l'histoire politique, dans cette propriété qui fut autant une retraite que le lieu des mondanités. Le ranger Mike Authenrieth raconte l'une des plus célèbres anecdotes : le roi Georges VI et sa fille, la future Reine Elizabeth, furent invités à Hyde Park pour y manger un hot-dog.

Évoquer Franklin D. Roosevelt, c'est aussi parler d'Eleanor Roosevelt, qui formait avec lui un couple éminemment politique. Comme le souligne Emmanuel Laurentin : "On a toujours considéré que c'est un couple qui avait gouverné les Etats-Unis pendant ces années-là." Eleanor Roosevelt, en effet, entend bien dépasser cette image de première dame, first lady, dans l'ombre de son mari. Au contraire, elle revendique son indépendance, s'engage autant dans les combats pour les femmes que pour les minorités :

"Eleanor Roosevelt, pour une Hillary Clinton, est incontestablement une figure de référence. Et c'est une figure féministe dans le monde politique, qui s'est réclamé fréquemment d'elle, à la fois de son autonomie politique et puis aussi d'un style de vie qui montrait qu'elle était une personnalité à part entière, indépendamment de son lien marital avec Franklin Delano Roosevelt." Pap N'diaye

L’historien Pap N’diaye met en avant son influence sur les trajectoires d’autres First Ladies dans le futur : Jackie Kennedy, Rosaline Carter, Hillary Clinton.

Un président, quatre mandats

Franklin Delano Roosevelt est une exception dans l'histoire américaine, unique président des Etats-Unis à avoir été élu pour quatre mandats. Grâce à une archive de 1944, remontons dans le temps pour entendre comment était perçue cette réélection depuis la France :

8 novembre 1944 : reportage du journaliste Jean Marin au sujet de la réélection de Franklin D. Roosevelt

3 min

Durée : 3'24 • Archive INA - Radio France • Emission : Paris vous parle

Emporté par la maladie le 12 avril 1945, le président Roosevelt ne finira pas cet ultime mandat. Par la suite, un amendement adopté par le Congrès le 21 mars 1947 limitera à deux mandats l'exercice de la fonction présidentielle.